Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 16:54

PACIFIC EXPRESS (2)On reconnaît un film signé Ceci B. DeMille du premier coup d’œil : l’écran grouille littéralement de monde, chaque plan est bourré à craquer de détails, de figurants qui semblent filmés sur le vif, de mobilier extravagant, de costumes qui sentent l’authentique à plein nez. Chaque séquence s’efforce de mêler le destin individuel des protagonistes àPACIFIC EXPRESS (1) l’épopée d’une nation toute entière.

« PACIFIC EXPRESS » condense en deux heures tout un pan de l’Histoire de l’Amérique, la construction du plus grand chemin de fer du monde, par le prisme d’un triangle amoureux original et imprévisible. Bien sûr, le portrait que brosse DeMille des Sioux n’a rien de flatteur, ni de très honnête : ce sont des abrutis sanguinaires tirant sur les pianos et prenant peur devant une statue d’Indien en bois. Bien sûr, il cède trop souvent à son péché-mignon, qu’est le sentimentalisme dégoulinant, mais dans l’ensemble le film tient étonnamment bien le coup et l’importance des moyens mis en œuvre emporte le morceau.

Si Joel McCrea est un héros sans épaisseur ni charisme, Barbara Stanwyck est amusante en « sweet irish girl » élevée dans un train et gagnant sa vie comme postière. Robert Preston crée un intéressant personnage de faux-méchant tiraillé entre Bien et Mal et de croustillants seconds rôles comme l’inénarrable Akim Tamiroff (en Mexicain bigame nommé ‘Fiesta’ et maniant le fouet), le suave Brian Donlevy et le tout jeune Anthony Quinn en ‘gambler’ sournois rapidement révolvérisé par McCrea, occupent plaisamment l’écran.

Ambitieux, naïf, manichéen et mouvementé, « PACIFIC EXPRESS » se laisse encore regarder aujourd'hui avec plaisir, ce qui pour un film datant de plus de 70 ans mérite un coup de stetson…

PACIFIC EXPRESS

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lemmy 02/11/2011 21:57


Que voilà un bon film. Là aussi, un bon casting, spécialement avec le charismatique Robert Preston et le génial Brian Donlevy, deux acteurs que j'ai découvert depuis peu et qui sont très
impressionnants. Merci WWW de les mettre dans la lumière. Ma foi, miss Stanwick est tout à fait charmante et efficace dans ce film à gros budget agité et prenant, je connais peu de ces films, mais
je sens que je pourrais devenir accroc.


Fred Jay Walk 03/11/2011 07:28



Elle est intoxicante, Miss Stanwyck. Elle a été ma fixette de ces derniers mois et c'était vraiment un personnage à part à Hollywood.



selenie 08/08/2011 00:44


Malgré des libertés avec l'Histoire (problème chronlogique notamment) De Mille offre un beau spectacle qui ne manque ni d'émotion ni d'aventure. 3/4


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens