Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 11:12

CAINE (2)Acteur fondamental (‘seminal’ disent les Anglo-Saxons !) du cinéma britannique, dans le sens qu’il fut le premier prolétaire à réellement accéder à la tête d’affiche au pays de Shakespeare, le cockney Michael Caine a trop souvent gâché son talent en devenant une star internationale, acceptant à peu près tous les rôles du moment que le chèque étaitCAINE (3) rondelet et le voyage plaisant. Ça n’a heureusement pas empêché dans la masse, de belles réussites et une longévité à peine croyable.

Après quelques rôles minuscules, on découvre Caine en officier snob dans « ZOULOU », il devient vedette grâce au rôle-titre de « ALFIE, LE DRAGUEUR » sorte de Don Juan prolo irrésistible et pitoyable où il passe le film à s’adresser directement à la caméra. L’espion Harry Palmer dans « IPCRESS : DANGER IMMÉDIAT », « MES FUNÉRAILLES À BERLIN » et « UN CERVEAU D’UN MILLIARD DE DOLLARS », antithèse de 007, assied son statut.  Il reprendra d'ailleurs le rôle deux décennies plus tard, dans deux films sans ambition.

Il est un fermier du Sud des U.S.A. dans « QUE VIENNE LA NUIT », excelle en chef de guerre dans « LA VALLÉE PERDUE », en braqueur dans « L’OR SE BARRE », joue les CAINE (1)militaires durs à cuire dans « TROP TARD POUR LES HÉROS », « LA BATAILLE D’ANGLETERRE » et « ENFANTS DE SALAUDS », apparaît en garçon-coiffeur humilié dans « LE LIMIER » dans un face à face anthologique avec Laurence Olivier. Il reprendra le rôle de celui-ci dans le fâcheux remake signé Kenneth Branagh, trente ans plus tard.

Caine est fabuleux en soldat de fortune dans « L’HOMME QUI VOULUT ÊTRE ROI ». Mais on peut le voir dans des nanars insondables du style « LE DERNIER SECRET DU POSÉIDON », « L’INÉVITABLE CATASTROPHE » (à qui le dites-vous !) ou « L’ÎLE DE LA TERREUR » et « LES DENTS DE LA MER 4 : LA REVANCHE ». Il cachetonne en quidam traqué en Afrique du Sud dans « LE VENT DE LA VIOLENCE », en acteur gay dans « CALIFORNIA HÔTEL », en romancier amoureux d’un étudiant dans « PIÈGE MORTEL », en officier dans « UN PONT TROP LOIN », il est parfait en prof bourru dans « L’ÉDUCATION DE RITA », en époux volageCAINE (5) dans « HANNAH & SES SŒURS » (qui lui vaut l’Oscar), en brave type saisi par le démon de Midi dans « C'EST LA FAUTE À RIO », en fils de nazi dans « THE HOLCROFT COVENANT », en ignoble caïd londonien dans « MONA LISA », il est un acteur ringard identifié au héros de Conan Doyle dans « ÉLÉMENTAIRE MON CHER… LOCK HOLMES », un aigrefin pince-sans-rire dans « LE PLUS ESCROC DES 2 », un malfrat moribond dans « BLOOD & WINE » où il se renouvelle de façon étonnante, créant une brute épaisse inouïe. Toujours aussi peu regardant sur son gagne-pain, Caine joue les bad guys dans « TERRAIN MINÉ » de… Steven Seagal.

Il est extraordinaire en manager ringard dans « LITTLE VOICE » et obtient à nouveau l’Oscar pour son rôle de médecin compassé drogué à l’éther dans « L’ŒUVRE DE DIEU, LA PART DU DIABLE ». Il campe un gay amusant dans « MISS DÉTECTIVE », un médecin sadique et CAINE (4)fat dans « LA PLUME & LE SANG », le mort dont on retrace la vie en flash-back dans « LAST ORDERS », le manager de boxe de « SHINER », l’ex-légionnaire truculent dans « LE SECRET DES FRÈRES McCANN », le journaliste fatigué de « UN AMÉRICAIN BIEN TRANQUILLE », le collabo français de « THE STATEMENT », le cabot de « THE ACTORS », le papy en bout de course de « AROUND THE BEND » (où à 70 ans passés, il est vieilli au latex !), le vieux hippie de « LES FILS DE L'HOMME », l'homme de ménage braqueur dans « LE CASSE DU SIÈCLE ».

Caine succède à Michael Gough dans le rôle du majordome Alfred dans « BATMANCAINE (6) BEGINS » et « DARK KNIGHT », et campe un sorcier sarcastique dans « MA SORCIÈRE BIEN-AIMÉE », le beau-père de Leonardo DiCaprio dans « INCEPTION ».

CAINEDe nombreux fans considèrent son rôle de tueur assoiffé de vengeance dans « LA LOI DU MILIEU » comme son chef-d'œuvre. Il y est effectivement remarquable : froid, cynique, odieux, avec un fond de dignité douloureuse. Trente ans après, Caine apparaîtra dans l’inutile remake U.S. « GET CARTER » où il campe cette fois un patron de boîte de nuit corrompu. C'est sur le tard que Caine trouvera un rôle aussi iconique avec « HARRY BROWN » où il est un paisible retraité londonien s’improvisant ‘vigilante’ : à près de 80 ans, l’acteur y retrouve un regain de popularité inattendu.

À noter que Michael Caine apparaît en officier tué par les Zoulous dans un plan clin d'œil du « SENS DE LA VIE ».

Il a signé deux livres de souvenirs : « WHAT IT’S ALL ABOUT » et tout récemment « THE ELEPHANT TO HOLLYWOOD ».

À la TV, Caine apparaît aux côtés de Sean Connery dans « MALE OF THE SPECIES », tient le rôle-titre de « MANDELA & DeKLERK », « DR. JEKYLL & MR. HYDE », joue le flic enquêtant sur « JACK L’ÉVENTREUR », le capitaine Nemo dans « 20.000 LIEUX SOUS LES MERS ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS CULTE DE "WWW"
commenter cet article

commentaires

Marc Provencher 02/05/2013 01:19

C'est quand même un boulimique du rôle alimentaire qui a souvent pris n'importe quoi (Jaws 4 !) mais son statut n'en a pas vraiment souffert en raison d'un talent exceptionnel qui le rend inusable,
un peu comme l'Espagnol Fernando Rey, cachetonneur fini qui se retrouva quand même avec des rôles en or tout au long de sa carrière.

Dino Barran 01/05/2013 19:00

Tout-à-fait d'accord sur les remarquables réussites que sont LA LOI DU MILIEU et HARRY BROWN.
Face à Helmut Berger, Caine était également très bien, très classe, très british dans un Losey mésestimé : UNE ANGLAISE ROMANTIQUE.

Fred Jay Walk 01/05/2013 19:34



Il a rarement été mauvais. Au pire, complètement indifférent, comme a pu l'être souvent un Mitchum.



Marc Provencher 01/05/2013 18:33

Ah c'est bien vrai, aux côtés de Sir Michael, y'a la Ralli ? Ah, la Ralli... (Gros soupir d'amoureux éconduit). La Ralli, belle et marrante à la fois. Il faut que je voie ça !

Zach 01/05/2013 17:10

Dommage que les belles occasions ne se soient pas plus présentées.
Car il a vraiment une filmographie "hénaurme", c'est vraiment un boulimique.
Même dans sa période "premier rôle" des 60's, on s'aperçoit que l'on ne connait pas tout ses films.
Ainsi, "le chat croque les diamants" (tout un programme) de Bryan Forbes avec Giovanna Ralli : inconnu au bataillon. Mais on peut dire que Sir Michael sait s'entourer (je parle de Giovanna...)

Zach 01/05/2013 12:56

Michael Caine cachetonne-t-il seulement dans "Piege Mortel" ?
Le film vient de sortir en DVD Z2, et j'ai trouvé notre acteur absolement génial. C'est toujours un plaisir de le voir dans un bon film.

Fred Jay Walk 01/05/2013 13:16



Quand Caine tombe sur un bon scénario (ça n'est pas arrivé très souvent), un grand réalisateur (pas tous les jours non plus) et un beau rôle, personne ne lui arrive à la
cheville.



Isa (aka) Emma_Peel 18/12/2010 18:57


* UN jeune premier !


Isa (aka) Emma_Peel 18/12/2010 18:54


J'avais vu il y a quelques années un extrait d'un doc anglais, "La fabrique des acteurs" ou Caine apprenait à une jeune premier encore à l'école de théâtre à jouer les mecs alcooliques. C'était
facinant.


FJ Walk 18/12/2010 20:04



Il a été tiré un bouquin tout aussi passionnant de cette émission : "ACTING IN FILM" qui vaut tous les cours de comédie du monde...



bernard 07/12/2010 00:39


Au fait diffusion le samedi 11 decembre a 22h35 du film
"L'homme qui voulut étre roi" de John Huston sur France3.


bernard 07/12/2010 00:13


Michael Caine est un trés grand,"la loi du milieu"est a 2€99
sur un célebre site de discount,allez vous chroniquer le superbe "Un americain bien tranquille"??


Fred Jay Walk 07/12/2010 06:53



Un de ces jours, oui. Caine y trouve un de ses très grands rôles et c'est un excellent film.



lemmy 06/12/2010 22:06


Il faudra quand même que je voie les Harry Palmer et "La loi du milieu" (j'ai honte ; si je l'ai vu, je ne m'en souviens plus)... Par contre, que vaut "The statement" qui est visiblement sorti il y
a peu en dvd sous le titre "Crime contre l'humanité", le sujet est pour le moins intrigant : je ne suis plus sûr si tu en as parlé.

Et toujours pas de nouvelles d'une éventuelle sortie de "Is anybody there ?"


Fred Jay Walk 07/12/2010 06:52



"THE STATEMENT" est une vraie cata !


Caine, Rampling, Alan Bates jouent des Français, le scénario est absurde, on dirait une mauvaise télé des années 80. Pas encore eu le courage de le chroniquer, celui-là. Pourquoi ? Parce qu'il
faudrait que je le revoie !



Corey 04/12/2010 18:50


Je sais que c'est un de tes acteurs préférés, et moi au contraire, j'ai beaucoup de mal. C'est physique, j'accroche pas du tout. Je crois que le seul film que j'ai vu avec lui, c'est… Les dents de
la mer 4 !
Désolé…


Fred Jay Walk 04/12/2010 19:50



En même temps, si tu n'as vu que "JAWS 4" qui est ce qu'il a fait de pire, c'est normal que tu n'accroches pas !


Le serpent se mord la queue...


Si un jour tu tombes sur "LA LOI DU MILIEU" ou "HARRY BROWN"...



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens