Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 07:21

FUZZInspiré des romans d’Ed McBain, « LES POULETS » est une chronique de la vie d’un commissariat pourri de New York, peuplé de flics incompétents et bordéliques confrontésFUZZ (1) au quotidien absurde et sordide d’une population bigarrée. Le FUZZ (3)film annonce des séries TV comme « HILL STREET BLUES » ou « NYPD BLUE » et s’avère une assez jolie réussite.

Le scénario est bâti en spirale infernale, en mosaïque apparemment désordonnée qui trouve une sorte de logique démentielle lors de son dénouement. Nos flicards finiront par « résoudre » leur enquête bien sûr, mais par pure coïncidence, presque malgré eux. C'est tout le charme et l’intérêt de ce polar iconoclaste, ou tout le monde parle en même temps, où les gens ne font que se croiser sans jamais s’écouter. On retrouve un peu de la méthode de Robert Altman et de son récent « M*A*S*H* », dans cette sensation de foisonnement, d’impro permanente et même par la présence de Tom Skerritt qui fut un des médecins du film.

En tête d’affiche, Burt Reynolds n’a pas réellement le premier rôle : il est au cœur d’une FUZZ (2)distribution chorale très homogène. Skerritt donc, sort particulièrement du rang en inspecteur chaud-lapin au sourire de voyou, Raquel Welch est très bien en fliquette novice et sérieuse. Yul Brynner est assez inattendu en malfrat malentendant. Sa méthode de chantage n’est d'ailleurs pas sans évoquer celle de Scorpio dans « L’INSPECTEUR HARRY » (elle-même inspirée de l’histoire vraie du ‘Zodiac killer’).

Proprement réalisé dans la veine des films policiers réalistes des seventies, « LES POULETS » est encore tout à fait recommandable, car son concept-même a depuis fait des petits. Sa construction éclatée lui donne aujourd'hui un étonnant coup de jeune.

FUZZ (4)

À noter la « présence » en creux de Steve McQueen : on aperçoit son ex-femme Neile Adams jouant l’épouse sourde-muette de Reynolds et son meilleur pote Don Gordon en braqueur ringard.

 

À NOTER : le film est sorti il y a quelques années en zone 1, dans une bonne copie au format respecté mais en 4/3, avec des sous-titres français.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE BURT REYNOLDS
commenter cet article

commentaires

Patrick 26/02/2011 08:45


J'ai découvert ce film en DVD il y a quelques années et pour moi aussi ce fut une bonne surprise.


Fred Jay Walk 26/02/2011 12:22



Et en avance sur son temps.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens