Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 13:38

TRESOR PENDU (3)Ce qui frappe d'abord et avant tout, dans « LE TRÉSOR DU PENDU » (encore un titre français très joli mais sans aucun rapport avec l’histoire !), c'est sa ressemblance scénaristique avec « L'HOMME DE L’OUEST », tourné la même année : l'ancien bandit TRESOR PENDUrepenti devenu shérif retrouvant sa bande après des années, tels des fantômes de son passé. Sans oublier la fille en danger, la ville abandonnée à la fin. Les similitudes sont encoreTRESOR PENDU (2) nombreuses. Mais le film de John Sturges, pour intéressant qu'il soit, n'est pas de la même veine que le noir chef-d'œuvre d’Anthony Mann.

Sturges met en avant la relation malsaine unissant Clint et Jake (« Tu m'as toujours aimé plus que je ne t'aimais », lui balance ce dernier), une amitié teintée d'homosexualité, que le ‘bad guy’ ne cherche même pas à dissimuler dans ses récriminations d'amant délaissé. C'est la grande originalité du film, dont le scénario trop linéaire et manquant cruellement de péripéties, n'est pas le point fort.

Sturges utilise comme toujours le CinémaScope en maître, chaque traversée de village à cheval se transforme sous sa caméra en un vrai spectacle. On peut par contre tiquer devant quelques extérieurs reconstitués en studio, qui passent mal l’épreuve du temps. Hormis Robert Taylor à l'étrange physique de vieux danseur TRESOR PENDU (1)mondain qui ne fait pas grand-chose d'un rôle trop passif, les comédiens sont parfaits : Richard Widmark dans son emploi de prédilection, celui d’une crapule vicieuse au rire de hyène, Henry Silva, très marqué par le style ‘Actors Studio’, en psychopathe rendu fou par la simple vue d'un coyote et Robert Middleton en brave type embarqué. Seule la jeune première Patricia Owens ne parvient pas à s'intégrer à l'action, comme avait su parfaitement le faire Julie London dans « L'HOMME DE L’OUEST ».

Un bon western malgré tout, qui ferait un excellent double-programme avec « LIBRE COMME LE VENT » dont le thème est proche, également interprété par Taylor et coréalisé (incognito) par Sturges.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens