Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 08:45

En 2006, les très jolis Amanda Peet et Dermot Mulroney, stakhanovistes de la comédie romantique tous publics, sont apparus dans « GRIFFIN & PHOENIX » un mélo dans lequel, tous deux atteints d’une maladie incurable, ils tombaient amoureux l’un de l’autre.GRIFFIN

Si ce film est déjà oublié, pourquoi ce titre est-il aussi familier ? Parce qu'il s’agit du remake d’un très beau téléfilm tourné 30 ans plus tôt : « GRIFFIN & PHOENIX : A LOVE STORY », réalisé par Daryl Duke. Drôle et poignant, ce film sortit en salles en France en 1978, sous le titre « LE SOURIRE AUX LARMES » pour profiter du succès de Jill Clayburgh dans « LA FEMME LIBRE » et de celui jamais démenti de Peter Falk dans « COLUMBO » et les films de John Cassavetes. L’une jouait une jeune célibataire leucémique et l’autre un père de famille atteint d’un cancer qui abandonnait femme et enfants (imbuvables) au bord d’une route pour profiter de ses derniers mois.

Sans atteindre la renommée de « DUEL » ou « SYBIL », autres téléfilms qui connurent une sortie cinéma en Europe, « LE SOURIRE AUX LARMES » reçut d’excellentes critiques, même de la presse cinéma « sérieuse » et fut un des premiers films à sortir dans le format VHS à un prix prohibitif.

Alors en clin d’œil à Jill Clayburgh qui vient de disparaître et Peter Falk qui ne va pas très fort, pourquoi ne pas ressortir ce joli film des oubliettes ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES RECLAMATIONS !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens