Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 16:36

HAWAIIANS (3)Inspiré d’un best-seller de James H. Michener, « LE MAÎTRE DES ÎLES » est une sorte de sequel à « HAWAII » tourné quatre ans plus tôt par George Roy Hill. Charlton Heston y HAWAIIANS (1)joue en effet le petit-fils du personnage de Richard Harris (qu’on reconnaît sur une toile accrochée au mur) dans le premier film.

Comme toutes les grosses productions adaptées de pavés littéraires, celle-ci ressemble à une minisérie télé compressée pour tenir dans une durée à peu près raisonnable. De fait, le scénario a visiblement du mal à gérer la multitude de personnages, à maintenir l’équilibre entre la grande et la petite Histoire et laisse des pistes inexplorées, des sous-intrigues à l’abandon. Malgré tout, et c'est tout à l’honneur du réalisateur Tom Gries, « LE MAÎTRE DES ÎLES » est tout à fait regardableHAWAIIANS et même parfois plaisant. C'est dû en grande partie à la relation établie sur plusieurs décennies entre le personnage de Heston, despote colonialiste au comportement ambigu et Tina Chen – la véritable héroïne du film – émigrée chinoise illettrée qui devient tout doucement une des maîtresses d’Hawaii. Entre ces deux individus étrangement semblables, s’installe une curieuse amitié qui fait tout l’intérêt de l’histoire.

Par sa maîtrise du CinémaScope, un montage nerveux et une bonne direction d’acteurs, HAWAIIANS (2)Gries évite de faire sombrer son film dans le ‘soap’ de luxe et, même si l’accumulation d’évènements de dernière partie finit par lasser, donne une belle tenue à l’aventure, y trouvant même le temps d’y glisser quelques plans de nudité totalement gratuite. Aux côtés d’un Heston en grande forme dans son emploi favori de mâle dominant aux poses avantageuses, Mako est excellent en émigré débrouillard atteint par la lèpre, Géraldine Chaplin joue son épouse déséquilibrée (un rôle hélas, sacrifié au montage) et John Philip Law est toujours aussi falot en héritier fougueux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zach 29/10/2011 15:44


C'est amusant, je connais ce film depuis longtemps, on le voit assez facilement, et je n'avais jamais fait le rapprochement avec "Hawaï" qui me parait beaucoup plus invisible.

Pourtant, il y a longtemps que je guette cette rencontre Richard Harris/George Roy Hill, qui a bien dû avoir un peu de succès puisque le film a donc eu une suite.


Fred Jay Walk 29/10/2011 20:47



Personnellement, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout de "HAWAII" qui est une mégaproduction boursouflée. La patte du réalisateur y
est totalement absente.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens