Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 19:37

Un cas très curieux que « LE DERNIER TRAIN DU KATANGA », film d’aventures tourné en 1968, sans énorme vedette à son générique et qui s’est acquis une sorte de « culte »DARK SUN démesuré avec les années. Par sa rareté peut-être, ou l’excellent souvenir de jeunesse de ceux qui le virent à sa sortie ou plus tard à la télévision.

Réalisé par le grand chef-opérateur Jack Cardiff (qui a également mis la main à la pâte pour la lumière, on ne se refait pas), écrit par Ranald McDougall (« AVENTURES EN BIRMANIE », une référence), ce film contre l’odyssée au Congo d’un groupe de mercenaires chargés de ramener des colons occidentaux en danger ainsi que 25 millions de dollars en diamants brut, pour lesquels ils devront âprement batailler.

En têtes d’affiche : le costaud Rod Taylor, le non moins baraqué Jim Brown, la douce Yvette Mimieux, Peter Carsten, Kenneth More et le français Olivier Despax. C'est en CinémaScope, cela dure 1 H 40, l’affiche est alléchante avec sa baston à la tronçonneuse et on aimerait bien mettre la main dessus.

À noter que le film a pour titres anglo-saxons « THE MERCENARIES » (UK) et « DARK OF THE SUN » (U.S.). Mais – une fois n’est pas coutume – le titre français est beaucoup plus cool.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES RECLAMATIONS !
commenter cet article

commentaires

Dino Barran 20/02/2011 18:06


Encore un tryptique en perspective... Voire une catégorie à part entière, dans laquelle inclure notamment LES PROFESSIONNELS.


Fred Jay Walk 20/02/2011 19:12



Raison de plus pour espérer une sortie de "DARK OF THE SUN" !



Dino Barran 19/02/2011 20:39


Ce film a marqué les esprits par le réalisme de ses images, qui était très en avance sur son temps. Certaines scènes étaient à la limite du soutenable et le sont toujours aujourd'hui.
Réalisme accentué par une fin qui, dans mon souvenir, n'a rien d'idyllique pour tous nos mercenaires. Le pauvre Olivier Despax, en particulier, connaît un sort peu enviable...
On retrouve cette dureté dans deux autres films de mercenaires, pas mauvais l'un et l'autre : LES CHIENS DE GUERRE et LES OIES SAUVAGES. Comme si les cinéastes faisaient payer à leurs héros la
mauvaise conscience qu'ils éprouvent à leur égard : des personnages aux motivations peu éthiques mais dont l'épopée n'est pas dépourvue d'un certain romantisme (voire d'une certaine noblesse...)


Fred Jay Walk 20/02/2011 09:16



J'aime bien "LES OIES SAUVAGES" surtout pour son casting, mais j'adore "LES
CHIENS DE GUERRE" (quelle ménagerie !) qui est quasiment un grand film.


A revoir, un de ces jours.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens