Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 15:59

BEYOND POSEIDONComment imaginer idée de sequel plus stupide que celle de « L’AVENTURE DU POSEIDON » ? Tourné sept ans après le succès de 1972, mais situé quelques minutes après le sauvetage de survivants, « LE DERNIER SECRET DU POSEIDON » voit arriver deux bateaux sur les lieux où le paquebot ventre à l’air, s’enfonce lentement : celui du héros, le capitaine Michael Caine, accompagné de son second Karl Malden et d’une jeune femme embarquée par hasard, Sally Field. Et celui de Telly Savalas, faux docteur portant un magnifique costume blanc, à la recherche d’un chargement de plutonium resté à bord.

Le film durant plus de 1 H 50, on se doute bien qu'il ne va pas couler tout de suite. Et Irwin Allen a beau ponctuer son montage de plans d’explosions sous-marines, rien n’y fait. Il n’y a pas l’ombre d’un début d’esquisse de suspense. Et si d’aventure quelques seconds rôles meurent de temps en temps, ils sont tellement grotesques, qu’on n’est pas plus ému que ça. Le scénario prend le temps de quelques pauses comiques avec les simagrées de Sally Field, des couples se forment, d’autres se défont, on

BEYOND POSEIDON (1)

 se tire dessus à la mitraillette, l’ex-sergent (Peter Boyle perruqué) agonise en bénissant sa fille bien-aimée, Slim Pickens cabotine à mort. Bref, c'est un catalogue de clichés tellement outrés qu’on frôle la parodie.

Quelque chose à sauver ? Allez… La photo plutôt belle de Joe Biroc et notre ami Caine, qui se sort à peu près bien d’un rôle à la Charlton Heston. Curieux d'ailleurs, que les deux sequels épouvantables qu'il ait tourné (celle-ci et « JAWS 4 ») l’aient obligé à patauger dans l’eau salée. À ses côtés, le débutant Mark Harmon qui trouvera le succès grâce à la mer dans la série TV « NCIS ».

À noter pour l’amateur pervers de nanars : la tempête qui ouvre le film, avec ses F/X pourris et les seaux d’eau balancés par les machinistes, afin d’imiter de grosse vagues déferlantes. À mourir de rire…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE MICHAEL CAINE
commenter cet article

commentaires

Corey 02/04/2010 22:03


J'aime bien les films catastrophes kitchs des années 70, je garde un bon souvenir de celui la. Quant à Jaws 4, je le trouve infiniment superieur au 3 !


Fred Jay Walk 03/04/2010 08:17



C'est vrai.


Mais enfin, pour arriver à être inférieur au 3 il n'y avait qu'une solution : ne pas mettre de pellicule dans la caméra...



lemmy 02/04/2010 20:53


Amateur de nanars, je suis tenté par ta description.


Mon dieu, j'avais oublié que Caine avait fait "Jaw 4" ! (lui aussi probablement). Oooh, quelel horreur !


Fred Jay Walk 02/04/2010 21:30



Eh oui... ça fait partie du charme de Caine : capable de tourner avec Huston ou Preminger et de se vautrer sans complexe dans des nanars qu'aucune autre star n'aurait envisagé d'accepter. Il s'en
explique très bien dans ses mémoires, en disant que "JAWS 4" lui a payé une belle maison. A chaque fois qu'il voit sa maison, il
repense à ce film avec un sourire reconnaissant.


Qui peut se vanter à part lui, d'avoir eu comme réalisateur Steven Seagal ?



lemmy 02/04/2010 20:50


Jamais eu envie ou la force de voir ce film...


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens