Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 16:42

BRASS (1)« LA CIBLE ÉTOILÉE » est un film de guerre sans en être, un film d’espionnage qui n’est pas un non plus, un film d’action (pratiquement) sans action. Et heureusement, un quasi-navet BRASStout à fait regardable.

Le scénario – tiré d’un roman – raconte de façon excessivement alambiquée une histoire des plus simplistes : parce qu'il a décidé d’enquêter sur le vol d’un trésor nazi par des traîtres yankees, le général Patton devient la cible d’un tueur à gages. Un colonel tente de stopper l’assassinat. That’s all, folks !BRASS (3)

C'est proprement filmé, les décors naturels sont bien exploités, le rythme est soutenu, mais le scénario prend des chemins de traverse farfelus (la rencontre du héros avec… Lucky Luciano dans un pénitencier new-yorkais, qui ne mène à rien !), bâcle des pans entiers d’histoire (la relation amoureuse) et décide arbitrairement de brusques accélérations.

Ce qui procure un vrai plaisir, c'est le défilé insensé de stars internationales venues cachetonner avec une jubilation visible, générant d’improbables rencontres. Sophia Loren, malgré sa première place au générique, a un rôleBRASS (4) TOTALEMENT inutile au déroulement du récit. Elle apparaît de temps en temps, moyennement crédible en réfugiée couchant avec à peu près tout le monde pour sauver sa peau. John Cassavetes prête son visage tourmenté, son intensité un peu lasse, au héros entêté. Max Von Sydow est très bien en ‘hitman’ Fregoli (quand n’est-il pas bien ?), Robert Vaughn est carrément délectable en officier félon et… gay : il faut l’avoir vu renfiler ses bottes après avoir « consommé » une BRASS (2)jeune recrue ! Patrick McGoohan cabotine joyeusement en traître jouisseur. C'est George Kennedy qui incarne Patton, mais il a du mal à faire oublier George C. Scott. Et on aperçoit Heinz Bennent en étrangleur teuton dans deux petites scènes.

« LA CIBLE ÉTOILÉE », c'est du cinéma d’un autre âge, probablement déjà démodé à l’époque de sa sortie, mais qui aujourd'hui a pris une belle patine et se laisse regarder avec plaisir et sans ennui. C'est une façon de revisiter l’Histoire, en l’occurrence la mort du général Patton, avec imagination. Cette explication-là est certainement plus amusante que la triste vérité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens