Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 17:09

OURAGAN NAVARONE (2)Tournée 17 ans après « LES CANONS DE NAVARONE », cette pseudo-sequel n’a pourtant que peu de relation avec l’original, hormis le nom des deux personnages principaux et le titre. « L’OURAGAN VIENT DE NAVARONE » aurait probablement mieux fonctionné OURAGAN NAVARONEsans cet opportunisme mercantile, car en tant que film de guerre populaire, il est moins abominable que ne le laisse entendre sa réputation et les critiques qu’on peut lire dans la « bible » annuelle de Leonard Matlin par exemple.OURAGAN NAVARONE (1)

C'est Guy Hamilton un vétéran des 007 qui réalise et il a enrôlé Barbara Bach et Richard Kiel, récents partenaires de Roger Moore dans la franchise. Fraîchement sorti du premier « STAR WARS », Harrison Ford qui paraît avoir 14 ans, joue un officier yankee et Robert Shaw un peu fatigué, reprend le rôle créé par Gregory Peck en ’62.

Joliment filmé dans de beaux extérieurs yougoslaves, le film est longuet mais enchaîne les péripéties invraisemblables comme une vieille BD. Les incessantes voltefaces du scénario n’étonneront personne, mais peuvent amuser. OURAGAN NAVARONE (3)

Si les vedettes en titre s’ennuient très ostensiblement (surtout Ford, qui fait carrément la gueule !), Edward Fox est très drôle en dynamiteur pince-sans-rire et efficace, peut-être même meilleur que David Niven dans le premier film et Carl Weathers joue les Jim Brown de service. Franco Nero se délecte d’un rôle de traître tellement odieux et fourbe, qu'il en devient presque attachant. Barbara Bach, seule femme du film, n’apparaît que dans la première moitié du film, mais trouve tout de même le temps de prendre un bain sexy. Que demande le peuple ?

Le film ne boxe pas dans la catégorie des « QUAND LES AIGLES ATTAQUENT » ou « 12 SALOPARDS » auxquels il aurait aimé ressembler, mais en tant que spectacle inoffensif pour après-midi pluvieux, il se défend plutôt bien. Et après tout, c'est déjà pas mal !

 

À NOTER : souvent édité dans de vilaines copies granuleuses, le film est récemment ressorti en Angleterre dans une « extended version » remastérisée tout à fait satisfaisante. Et sous-titrée en français… Et avec v.f. !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans MADE IN UK
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens