Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 06:41

IMPOSTOR (1)Julien Duvivier a tourné sept films avec Jean Gabin, dont quelques chefs-d’œuvre comme « LA BANDERA », « LA BELLE ÉQUIPE » ou « VOICI LE TEMPS DES ASSASSINS ». Exilés aux U.S.A. pendant la WW2, les deux hommes y ont pondu « L’IMPOSTEUR » qui n’ajoute rien à leur gloire et n’offre d’intérêt qu’historique. Et encore ! C'est une œuvre de propagande gaulliste à l’usage des yankees, une sorte de « La-France-Occupée-Pour-Les-Nuls », tournée en anglais et en studio.

Le quadragénaire Gabin paraît un peu âgé pour reprendre son rôle habituel de jeune gaillard marqué par le destin, condamné à plus ou moins brève échéance et trouvant laIMPOSTOR rédemption dans le patriotisme. Mais il parle très bien la langue de Shakespeare et ne semble nullement dépaysé dans ce contexte d’Afrique artificielle et pétrie de clichés risibles. Le scénario mou et déstructuré suit les efforts de cet usurpateur opportuniste pour endosser la vie d’un autre, mort au combat. Avec les talents en présence, on se dit qu’avec un peu de chance on aura droit à de grandes scènes, des moments d’émotion, mais non ! C'est trop biaisé, trop déraciné. Voir le sympathique John Qualen camper un paysan normand ou entendre les discours de Pétain ou De Gaulle à la radio… en anglais, décrédibilise toute l’entreprise et finit par faire rire de bon cœur. Petite mention à la scène de procès où l’avocat plaide pour Gabin d’une voix vibrante, surmontant une musique de chœurs religieux, sous le regard embué des officiers soudain touchés par la grâce.

Les ellipses sont mal gérées, l’évolution du protagoniste est cavalièrement traitée et seul le visage marqué et bronzé de Gabin accroche de temps en temps une étincelle d’attention. C'est vraiment un drôle de film, mal fichu et aberrant dans son concept, à voir uniquement pour les cinéphiles curieux de nature et pour les complétistes de Gabin qui parvient à s’en sortir indemne, ce qui n’était vraiment pas vendu d’avance. À noter parmi les seconds rôles, des visages familiers comme Milburn Stone ou Charles McGraw. Qui jouent des militaires bien d’chez nous, évidemment !

 

À NOTER : la v.f. du film, présente sur le DVD est une drôle de chose ! D’abord, Gabin vivant aux U.S.A. n’a pas pu se doubler lui-même, aussi est-il postsynchronisé par Robert Dalban, son co-équipier dans « LE PACHA ». Et il faut mentionner que si tout le monde parle français dans la v.f., les discours de Pétain et De Gaulle à la radio eux, sont restés en anglais ! Bizarre…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens