Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 18:22

HOMME COLERE (2)Le massif Lino Ventura et le sage et académique Claude Pinoteau ont tourné quatre films ensemble. Deux très bons (« LE SILENCIEUX » et « LA GIFLE »), un moyen (« LA SEPTIÈME CIBLE ») et un… très moyen : « L'HOMME EN COLÈRE », filmé à Montréal.

On a déjà souvent vu notre bon Lino en homme seul contre tous, lancé dans une quête de HOMME COLERE (1)vérité au péril de sa vie. Ce fut une thématique récurrente de sa fin de carrière, que ce soit chez Deray ou Rosi. Ici, il recherche son fils au Canada, lui-même traqué par des malfrats et par la police. Le scénario n’a rien d’original, mais en vaut un autre.

Le problème vient des options prises par les auteurs au départ : visuellement, le film n’a rien de la patine habituelle de la « Qualité France ». C'est torché au zoom, charbonneux, monté à la tronçonneuse et la musique fait mal aux ouïes. De plus, le choix de tout doubler en français sans accent, rend le film presque abstrait. Aucun « local » n’a l’accent si caractéristique de nos amis Canadiens, on reconnaît les voix des doubleurs stakhanovistes de films U.S. (et même Marcel Bozzuffi, au passage !), Angie Dickinson jouant une serveuse américaine exilée, parle un français châtié et Ventura lui-même s’est postsynchronisé ! Cette bouillie sonore fait ressortir les invraisemblances du scénario, ses naïvetés et ôte toute crédibilité au film, en le privant d’une facette « poisson hors de l’eau »HOMME COLERE qui en aurait certainement fait tout le prix.

Reste un suspense pantouflard et languissant, dont on saisit mal les tenants et aboutissants. On prend le temps de se raconter, de s’expliquer, des flash-backs affreusement mal intégrés viennent rompre régulièrement le rythme et le film s’achève abruptement en queue de poisson.

Reste la « gueule » burinée et tourmentée d’un Ventura en service minimum, qui a déjà joué ce rôle bien des fois et a ici juste changé la couleur de son imper. Angie Dickinson, belle bien sûr, sert essentiellement de chauffeur à son partenaire. Quant à Donald Pleasence, il passe en voisin, pour jouer les entremetteurs ambigus et gloussants.

Notons enfin – c'est trop ancien pour être un ‘spoiler’ ! – que l’ami Lino écope à la fin, de la célèbre « Balle-Dans-L’épaule-Sans-Gravité-Qui-Cicatrise-Rapidement », qui lui permettra de retrouver Angie après le mot « FIN » !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans POLAR - FILM NOIR ET ACTION
commenter cet article

commentaires

verdun 15/10/2012 21:19

Je n'accroche pas vraiment avec le cinéma de feu Claude Pinoteau et ce n'est pas cet avis sur un film oublié (à juste titre ?) qui me fera changer de position. Même "Le silencieux" m'a ennuyé lors
d'un visionnage récent.

Ps: "L'homme en colère" n'est-il pas le seul film où Lino a embrassé sa partenaire féminine (Angie en l'occurrence) ?

Fred Jay Walk 15/10/2012 21:41



Je n'ai pas revu "LE SILENCIEUX" depuis des années et des années. Il se peut que je sois déçu en retombant dessus...


 


Effectivemernt, Lino embrasse Angie sur un quai de gare. Il fait ça vigoureusement, vite-fait bien-fait, pas trop à l'aise, mais il le fait !



Marc Provencher 15/10/2012 20:20

Ah, j'avais réussi à ne plus me souvenir de ce film et voilà que... Moi qui aime tant Lino Ventura... Mais pour un spectateur canadien, c'est malheureusement d'un ridicule insurmontable. On peut
tout à fait situer un film dans un pays imaginaire, mais là c'est censé être le Canada et c'est pas ça du tout. Ça sonne faux de bout en bout. C'est très gênant quand les Français font ça, situer
un film en "Amérique" mais sans vouloir rien y connaître, juste en se basant sur l'idée quelque peu tarte qu'ils s'en font.

Fred Jay Walk 15/10/2012 21:43



Même sans être canadien...


On n'a jamais l'impression d'être au Canada. Ils auraient pu tourner n'importe où, même en France et ajouter quelques plans de Montréal au montage. J'ai rarement vu un film qui fasse aussi peu
"couleur locale", à bien y réfléchir.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens