Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 15:17

La vision récente d’un épisode de la série « HAVE GUN – WILL TRAVEL » dont Charles Bronson est la ‘guest star’ nous interpelle par sa première apparition dans le film : devant un billot, cassant virilement du bois à la hache. Une image étrangement familière depuis « LES 7BRONSON bûches (1) MERCENAIRES », tourné peu auparavant et dans lequel l’acteur faisait exactement la même chose au même moment.

On l’a revu dans les mêmes circonstances dans « RECKONING » un épisode du « VIRGINIEN » tourné six ans plus tard où chef d’un gang de hors-la-loi, il tue le temps en faisant du bois de chauffe. Et encore dans « UN JUSTICIER DANS LA VILLE 2 » où Paul Kersey réduit des bûches en cure-dents pour passer ses petits nerfs. Sans oublier le rapide clin d’œil dans une des pubs japonaises pour « MANDOM », où Charley poursuit son œuvre de déboisement.

Curieuse récurrence à travers les décennies et les médias,  qui fait partie intégrante de la mystique de star de Bronson. L'homme à la hache symbolise-t-il la puissance physique ? La sauvagerie du héros solitaire ?

À méditer…

BRONSON bûches

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans BRONSON & MARVIN ARCHIVES
commenter cet article

commentaires

VAL 17/10/2011 17:56


Je ne comprends pas trop Lharmonica : Est-ce que ça l'énnerve qu'on se moque (gentiment) de Bronson ?
Après tout, on peut adorer un acteur ou une actrice et se permettre de le/la "charrier" un peu ! C'est une saine attitude, car a vouloir trop mettre une star sur un piedestal, on devient
monomaniaque...
Personnellement, j'aime bien l'idée de Bronson brodant un mouchoir...


Fred Jay Walk 17/10/2011 17:59



Le sens de l'humour est un don précieux. Et rare...



lharmonica 02/04/2011 05:09


bonsoir fred , à l'occase de mon repassage , juste un truc , ayant été bucheron élagueur , on ne fend pas avec une hache , mais un merlin , l'ai con charley , il le savait pas , pfffffff
le coup avec l'affreux smith machin , je me demande si un mineur et ayant joué des rôles de boxeurs (( car souvent mine de rien , ça aide )) , pourrait avoir eu peur , bon puis ce genre d'anecdote
ne me conviens pas , ha faut pas toucher mon pote .
doucement , à la lecture du blog , je commence à moins aimer , mais bon je suppose que vous vous en balancez .
bon weekend
alain lharmonica


lemmy 20/11/2010 17:28


Mais il est vrai que la scène de la coupe de bois dans "Le justicier dans la ville 2" est assez surréaliste ; référence aux sept mercenaires ?, image du retour au western et à sa sauvagerie ?


Fred Jay Walk 20/11/2010 17:58



J'imagine la scène des "7 MERCENAIRES", où Brynner et McQueen arrivent derrière la ferme et trouvent Bronson assis sur un billot
de bois, en train de broder un petit mouchoir...



lemmy 20/11/2010 17:17


S'il avait fait de la broderie, la carrière de Bronson et son imagerie virile auraient été radicalement différentes.


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens