Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 18:37

ZINKER (1)Dans les années 60 en Allemagne, une série de films inspirés des romans d’Edgar Wallace connut un énorme succès public. Censés se dérouler à Londres, les films mettaient en scène ZINKERdes criminels mégalos, des savants fous, des gangsters, tous confrontés à Scotland Yard pour des histoires abracadabrantes se résumant le plus souvent à des ‘whodunits’ sans intérêt.

« L’ÉNIGME DU SERPENT NOIR » fait partie de cette collection et n’offre d’attrait aujourd'hui que par la présence de Klaus Kinski, qui apparut régulièrement dans ces productions en second rôle et faux-suspect.ZINKER (2)

Alors qu’un tueur commet des meurtres en laissant sur ses victimes la trace d’un serpent venimeux, Kinski campe un dénommé ‘Krischna’ qui nourrit les animaux d’un zoo et entretient une relation trouble avec les serpents. L’œil fou, la pommette agitée de tics, Klaus commet un meurtre (à peu près inexplicable, d'ailleurs !) au début du film, il fait un câlin à un boa couché sur son lit – c'est Kinski, quand même ! – et fait deux ou trois autres apparitions sibyllines sans prononcer une ligne de dialogue. Que faisait-il dans cette histoire ? Aucune idée. Mais c'est toujours sympathique de le retrouver et de le voir escalader une tortue géante à quatre pattes (sic !). À noter que l’acteur aura à nouveau un mamba noir pour partenaire bien des années plus tard dans le plus réussi « VENIN », cette fois réellement tourné en Angleterre.

ZINKER (3)

Passées les cinq minutes de présence de Kinski à l’écran, on doit se contenter de comédiens teutons imbuvables, tout particulièrement le rigolo de service Eddi Arent, jouant un reporter farfelu avec la finesse d’un comique troupier. Techniquement parlant, c'est très rudimentaire : du CinémaScope noir & blanc plutôt moche, des coups de zoom hideux, une BO soûlante, et une curiosité (elle aussi inexplicable) : un générique présentant des lettres en couleurs sur fond noir ! Pourquoi ? Pas idée…

Alors, rien à retenir ? Si : un meurtre absolument horrible. Celui d’une souris blanche bouffée vivante par un python. Et sans trucage ! Une horreur…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE KLAUS KINSKI
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens