Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 08:49

Remise en actu d'un post paru en juillet de cette année, afin de coïncider avec la sortie DVD et Blu-ray du film en France.

 

Bonheur ! Joie ! Félicité ! THEY DID IT !!! Ils ont réussi ! « Ils » ont fait un vrai film ‘hard boiled’ des seventies en 2012 ! Sans clin d’œil, sans parodie, sans second degré (ou presque), mais avec une pêche qu’on n’avait pas vue dans un film américain depuis des lustres. Alléluia !

« KILL THE GRINGO » (oui, c'est le titre français !) est ce qu’on appelle aujourd'hui « une tuerie » à tous les sens du terme, d'ailleurs. Un film âpre, saignant, amoral, cynique, avec un (anti)héros aussi charismatique qu’indéfendable, dans la lignée des Charley Varrick d’antan. Et – double bonheur – c'est Mel Gibson qui l’incarne. Pas le dépressif déprimant du « COMPLEXE DU CASTOR », pas le has-been amorti de « HORS DE CONTRÔLE », non : le vrai Mel ! Celui de « PAYBACK » enfin revenu d’entre les morts, pour ce qui restera très certainement comme un de ses meilleurs rôles.

Se passant presque entièrement dans un bagne mexicain hallucinant, sorte de bidonville à ciel ouvert, grouillant et surpeuplé, le scénario en béton armé suit un braqueur américain envoyé là-bas pour y pourrir. Débrouillard et roué, il va s’attacher à un gamin et à sa mère (oui, il y a même des familles, là-dedans !) et littéralement faire imploser le système de corruption ambiant.

GRINGO modifié-1

C'est d’une violence extrême, d’un humour grinçant. Le ‘showdown’ en plein cœur de la prison sort tout droit d’un Peckinpah de la grande époque et Gibson, comme un poisson dans l’eau, s’autorise des apartés formidables, comme cette imitation de Clint Eastwood qui est jubilatoire au possible.

Pas une seconde d’ennui, pas une fausse-note, des seconds rôles au diapason (on voit même Patrick Bauchau, ex-acteur de Rohmer, en chirurgien véreux !), et une happy end improbable mais, ma foi, bienvenue après une telle avalanche de violence et de morts en cascade.

« KILL THE GRINGO » n’est pas sorti en salles, même aux U.S.A., ce qui ne laisse pas de surprendre, quand on voit le film, mais peut-être a-t-il été considéré comme trop ancré dans un cinéma dépassé, enraciné dans une ère révolue.

Pourtant, très franchement, en le visionnant, on n’a vraiment pas la sensation de contempler une pièce de musée poussiéreuse. « WWW » approved !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS-CULTE DE "WWW"
commenter cet article

commentaires

lemmy 02/08/2014 11:19

Pour valcogne avec retard, "In hell" est effectivement très bon.

lemmy 02/08/2014 11:18

Ce n'est peut-être pas un film à mettre dans les annales et c'est tant mieux, c'est une bonne petite baffe qui va à l'encontre des réflexes hollywoodiens. Premier signe, tout le monde clope tout le
temps, même le gamin de 11 ans, on a l'impression que l'écran va se mettre à flamber. Le gamin en question est frappé, vole, est une réserve d'organes ambulante. Le rythme du film n'est pas
syncopé, le montage n'est pas fait par un fou voulant mettre le monde entier dans un état d'épilepsie profonde. A part quelques acteurs connus (Stormare, Bauchau), tout le casting est "hispanique"
et ont des têtes de vrais gens, ce qui fait du bien. Gibson est formidable. Un vrai film hard boiled. Gibson aime vraiment faire chier le monde. En tant que metteur en scène, il manque.

valcogne 14/10/2012 22:13

Alors dans ce cas voyez " In hell " avec notre cultissime Jean Claude Van Damme...si je puis le suggérer.

Patrick 14/10/2012 20:21

Je me demande si nous avons vu le même film après votre critique enthousiaste je me précipite pour le regarder. Début sympa très bonne course-poursuite puis il arrive en prison on se dit ça va être
l'enfer mais non il se promène peinard, ça commence à se ramollir, on a droit à une belle scène de gunfight au ralenti mais niveau action c'est assez pauvre de plus la dernière demi-heure est
vraiment ratée. J'espérais une haletante scène d'évasion mais rien. Violent ? Pas vraiment...

Fred Jay Walk 15/10/2012 08:03



On a vu le même film, cher Patrick. Mais... pas avec les mêmes yeux !



valcogne.over-blog.com 04/10/2012 10:30

Etant un inconditionnel de Gibson et toujours à l'affût de bonnes noouvelles je rajoute ce film à la, relativement courte, liste des films que je veux impérativement découvrir.

Marc Provencher 30/07/2012 22:20

« Le gunfight dans la prison vaut son pesant de cacahuètes. »

Oui, moi aussi je trouve que la fusillade dans la prison vaut son pesant d'arachides.

DANIEL 30/07/2012 21:50

Vu il y a peu...je confirme les coms,une vraie bouffée d air dans le cinéma actuel(un peu trop de super héros et de films d animation)et qui confirme aussi l adage"Les grandes stars ne meurent
jamais" et pour Gibson je n en ai jamais douté car qu on l aime ou pas,ce bonhomme est bourré de talent!Alors vive Mel!!!

jonathan 30/07/2012 18:41

Il est en effet curieux de constater que ce film n'a pas eu les honneurs d'une sortie en salles. Mel Gibson serait-il définitivement "grillé" dans le business ? Quoi qu'il en soit, ça fait plaisir
de retrouver ce Mel-là, nonchalant, sympathique, qui en prend plein la gueule et le rend pas trop mal (la séquence avec Peter Stormare dans le building, mythique). Le film en lui-même est des plus
sympathique, avec un esprit délicieusement irrévérencieux et quelques scènes qui charclent sévère (le gunfight dans la prison vaut son pesant de cacahuètes). Après, la photo laisse parfois à
désirer et il y a quelques chutes de rythme à mi-parcours mais bon, on va pas bouder son plaisir devant un film avec une telle liberté de ton et une bonne humeur aussi communicative...

Kinskiklaus 22/07/2012 20:04

Alors là, Fred, je t'avais rarement vu aussi enthousiasme dans l'écriture d'un article. Tu y mets tellement de passion qu'on a déjà l'impression d'aimer ce film nous même (enfin, je parle de mon
ressenti personnel hein!). Alors ce KILL THE GRINGO, je le garde dans un coin de ma tête. Et effectivement, je viens de voir la bande annonce et il semble être une tuerie dans le bon sens du terme.
A suivre donc!

Fred Jay Walk 22/07/2012 20:17



Que veux-tu ? Quand c'est bon, c'est bon ! C'est tellement rare de sortir emballé, conquis d'un film ces derniers temps...


J'avoue que je ne croyais plus du tout en Gibson, me voilà bien démenti !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens