Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 05:27

« WWW » s’aventure à nouveau dans ce monde alternatif, cette dimension parallèle où en 1968, après son tournage avec Sergio Leone, Charles Bronson décida de s’installer à Rome et de devenir une star de ‘spaghetti western’ à part entière. Sa rencontre avec un autreGRINGO CATTIVO Sergio, le mythique dottore Confuzione à la tête d’une filmographie de déjà 245 titres, allait aboutir à une série de westerns entrés dans les annales du genre.

Tourné fin ’68 et sorti l’année suivante, « GRINGO CATTIVO ! » offre à Bronson le rôle de « l’Étranger », un mystérieux chasseur de primes qui hante le Nouveau Mexique à la recherche de ‘Cactus Helmut’ (Klaus Kinski) un hors-la-loi drogué jusqu'à l’os, qui a massacré sa famille et kidnappé son fils. En s’infiltrant dans la bande, l’Étranger découvre que son bambin a changé de sexe et qu'il s’appelle aujourd'hui ‘Conchita’ et surtout qu'il dirige les braqueurs de banque dans l’ombre d’Helmut. Un duel freudien opposera père et fils… enfin, fille – à la fin du film.

Une œuvre âpre et violente dans laquelle Bronson inhabituellement bavard, prononce six répliques. Ses face à face avec Kinski sont anthologiques (la scène-culte où celui-ci réclame du yaourt aux cerises à ses hommes, en plein désert a marqué bien des esprits) et la musique, démarquage mexicain du générique du « MANÈGE ENCHANTÉ », fait partie des grands classiques du western italien.

Édité en France dans sa version mutilée de 2 heures, le film est trouvable en Italie dans son intégralité (7 heures 48), mais en v.o. uniquement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans BRONSON & MARVIN ARCHIVES
commenter cet article

commentaires

Marc Provencher 14/04/2013 18:04

Ça alors ! Jay Walk a réussi à mettre la main sur 'Gringo cattivo'. Encore un Confuzione que je n'ai jamais vu. Ça commence à devenir frustrant. D'autant qu'avec un casting Bronson / Kinski, c'est
sûr qu'on est plusieurs crans au-dessus de Burt Douglas (Carlo Rossi) et Kirk Lancaster (Antonio Cefalù) dans 'Du plomb pour les traitres', même si la présence inattendue de Takashi Shimura en
vieux chef Navajo releve l'affiche ; hélas, pour des raisons évidentes (je n'en dis pas plus pour éviter les spoilers), Shimura ne fut pas de la suite 'Des traîtres pour le plomb', tournée dans la
foulée. Pas les deux meilleurs Confuzione ? Sans doute, mais que voulez-vous, c'est un vieux souvenir du cinéma de quartier de mon enfance...

Fred Jay Walk 14/04/2013 18:53



Tout un pan de cinéma qui revient à la surface !


Bientôt peut-être, d'autres posts sur ce mythe immortel. Mais les revendeurs d'affiches sont âpres au gain et font grimper les enchères...



Dino Barran 14/04/2013 12:20

Jacques Rivette songerait à faire un remake de ce film mythique. L'action serait transposée dans les fermes alternatives du Larzac, dans les années 70. Depardieu reprend le rôle de l'Etranger et
Karl Lagerfeld a accepté d'incarner Kinski incarnant lui même Cactus Helmut dans un jeu de miroir ambigu. Et c'est Nabila qui fait ses premiers pas au cinéma dans le rôle de Conchita "non mais allô
quoi".
Des négos sont en cours avec Arte pour la copro. Mocky se dit prêt à assister Rivette compte tenu du grand âge de ce dernier et des difficultés à trouver un assureur qui couvre le risque.

Fred Jay Walk 14/04/2013 12:56



Il est évident que "WWW" suivra toutes les étapes de ce tournage déjà mythique. Merci Dino pour ce scoop inouï.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens