Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 06:31

Allez, amis de « WWW » ! Encore un petit tour dans ce monde parallèle où Charles Bronson s’est installé à Rome après le succès de « IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST » et a enchaîné les ‘spaghetti westerns’ sous la direction du prolifique Sergio Confuzione.SPAG CB 3-001

« GRINGO ARRABIATO ! » est leur 3ème film en commun. Tourné à Almeria comme il se doit, il offre à Bronson le rôle de ‘Chuck Youngblood’ (un clin d’œil subliminal à Leone) un joueur professionnel qui s'arrête dans la petite ville de Dolorosa et y retrouve tout à fait par hasard l'homme qui a tué sa femme (Gordon Mitchell). Celui-ci le reconnaît aussi et le fait tabasser par ses acolytes qui le laissent pour mort. Mais l’entraîneuse du saloon (Nicoletta Machiavelli) soigne Chuck avec l’aide de son père alcoolique (Jack Elam) et le gambler prépare sa vengeance.

La presse n’a pas été tendre envers ce film baroque et excessif (5 heures de projection, tout de même !) et le choix de Bronson pour jouer un ancien planteur sudiste a été vivement critiqué. Il faut dire que les chemises en soie à jabot siéent mal à notre acteur-fétiche, quant à son accent de New Orleans il est difficile à juger vu qu'il ne prononce que trois répliques au cours du film.

Invisible depuis sa sortie à cause de problèmes juridiques, le film mérite d’être redécouvert. Ce qu’on peut en lire dans « CONFUZIONE : UN DESTIN ITALIEN », l’ouvrage de référence sur la carrière du maestro, donne envie d’en savoir plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans BRONSON & MARVIN ARCHIVES
commenter cet article

commentaires

Dino Barran 22/04/2013 19:56

Désolé cher Fred, la version récemment dénichée au Japon de 'FAITES BOIRE AU GÉNÉRAL UNE BONNE RASADE DE NITROGLYCÉRINE À MA SANTÉ: ON CONTINUE DE M'APPELER HOSANNAH' n'est pas en Super-8. Elle est
en 8 mm Ektachrome très exactement.
Il y a du reste une controverse sur ce director's cut : plusieurs spécialistes considèrent que ce serait simplement le bout-à-bout des chutes du film. Ainsi certaines séquences se trouvent
reproduites 15 ou 20 fois, comme si Confuzione n'avait pas voulu choisir le plan qu'il devait garder.

Fred Jay Walk 22/04/2013 20:43



J'ai entendu parler de cette théorie.


Il aurait même laissé les claps... Et si c'était justement ça, le génie du maestro méconnu ?



Marc Provencher 22/04/2013 15:17

Le second volet des 'Hosannah' fait donc 11h47 et non 4h53. Ça alors, à l'idée de mettre enfin la main dessus, j'en ai le frisson : 11h47 de pur Confuzione ! Un véritable rêve...

Marc Provencher 22/04/2013 14:03

« Ce qu’on peut en lire dans « CONFUZIONE : UN DESTIN ITALIEN », l’ouvrage de référence sur la carrière du maestro, donne envie d’en savoir plus. »

Et soit dit en passant, ce que j'ai pu le chercher partout, ce damné ouvrage de référence ! Jamais réimprimé, même à la sauvette - en tout cas jusqu'ici. Vraiment la croix et la bannière. À chaque
fois que je mets les pieds dans une librairie, ou presque, c'est ma question rituelle: « Avez-vous CONFUZIONE: UN DESTIN ITALIEN ?». On me répond toujours pas la négative. Ça alors, c'est comme
s'il n'avait jamais existé ! Et vu qu'à l'époque des VHS (mes seuls Confuzione sont en VHS), il n'y avait pas de bonus, je suis toujours aussi mal renseigné. Qui était Sergio Confuzione ? Ne me
reste que quelques westerns rarissimes, mais hélas sur des cassettes vidéos d'un autre âge, au rendu de plus en plus tremblant et brouillé. En plus, mes versions ne sont même pas complètes. Ainsi
j'ai ici 'FAITES BOIRE AU GÉNÉRAL UNE BONNE RASADE DE NITROGLYCÉRINE À MA SANTÉ: ON CONTINUE DE M'APPELER HOSANNAH', mais dans la version ramenée à peine un peu plus de 3 heures par ces salauds de
distributeurs, alors que la vraie version est censée faire 4h53. Rageant !

Fred Jay Walk 22/04/2013 14:50



'FAITES BOIRE AU GÉNÉRAL UNE BONNE RASADE DE NITROGLYCÉRINE À MA SANTÉ: ON CONTINUE DE M'APPELER HOSANNAH' est en effet un grand
film, mais la version de 4 H 53 est loin d'être complète. On a trouvé au Japon en copie Super-8 au début des années 80, le director's cut original de 11 H 47, aujourd'hui introuvable.



lemmy 22/04/2013 11:07

Si ça continue comme ça, notre ami Charles va finir par faire des polars fascistes.

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens