Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 06:45

Contrairement aux films de superhéros Marvel qui veulent avoir une approche « adulte » des vieilles têtes de gondole des comic books, « GREEN LANTERN » s'adresse clairement à un public beaucoup plus jeune, voire enfantin. Il faut dire qu’à la base, le héros en question est difficile à définir, ses pouvoirs et les univers où il évolue sont compliqués à mettre en place etGREEN L surtout, il n’est pas le plus célèbre des musclors en collants bariolés.

Les auteurs adoptent une narration spielberguienne avec ce prologue sur l’enfance du futur héros et ne craignent pas le prêchi-prêcha avec leur discours sur les « vraies valeurs » : ici, la toute-puissance vient de la volonté, alors que le Mal est engendré par la peur, dont se nourrit le gros monstre galactique. Pourquoi pas ? Tout cela est bien gentil, mais force est de reconnaître que le casting est très faible, les comédiens manquent du charisme le plus élémentaire, à commencer par Ryan Reynolds qui – pour rester courtois – n’a pas l’air excessivement dégourdi. Peter Sarsgaard quant à lui, joue un ‘geek’ qui se transforme en Elephant Man au cheveu gras. Il a bien du mérite ! Une fois de plus, on déplore le sous-emploi d’Angela Bassett qui apparaît brièvement en savante.

Le scénario se résume à des allers-retours incessants entre la Terre et la planète Oa (sic !), à des bastons en F/X un brin lassantes. Mais pour fastidieux qu'il soit, « GREEN LANTERN » est presque sauvé par une seule séquence : alors que le superhéros vient rendre visite à sa copine d’enfance sur son balcon (sympathique clin d’œil à ‘Superman’), celle-ci le reconnaît immédiatement, malgré son petit masque vert. ENFIN ! On attendait de voir ça depuis « ZORRO » ! Des décennies à se demander pourquoi personne ne parvient à identifier les héros masqués uniquement par la grâce de quelques centimètres de tissu. Ces quelques secondes de plaisir cathartique sauvent (presque) la mise !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HORREUR - SF ET FANTASTIQUE
commenter cet article

commentaires

lemmy 06/02/2013 10:29

Pour moderniser Superman, il fallait lui faire abandonner son côté gentil alien qui va chercher les chats dans les arbres. Ancien est un grand mot, ce comics doit avoir à peine 10 ans, mais dans le
monde des comics on change les origines en fonction des circonstances de l'éditeur (grand évenement cosmique changeant l'univers DC etc etc), bref une course en avant pour adapter les personnages
aux soi-disant goûts du public et aux adaptations télé ou ciné, pour nettoyer sa continuité et faire un buzz, comme on dit. La dernière fois, c'est il y a près de deux ans car tout l'univers DC a
été rebooté en entier, les personnages rajeunis et revus en fonction de la vague ciné des super-héros. Donc Superman est plus jeune ; et une des séries qui lui est consacrée conte ses aventures à
ses débuts, alors que Sup se déguise en portant un jean. Batman, malgréé les modes est toujours à peu près resté le même.

lemmy 06/02/2013 00:23

Je la connais oui, si c'est bien l'histoire scénarisée par Mark Waid, il est plus que probable que le prochain film Superman soit inspirée de cette bd dans l'approche et l'apprentissage du
personnage, bd qui met l'accent sur Clark Kent.

Bon, depuis ces nouvelles origines officielles ne sont plus officielles, elles sont été refaites deux fois, mais ça vaut le coup d'oeil (je l'ai lue il y a déjà quelques années). Je crois me
souvenir que kent décide sciemment d'être Superman à visage découvert et que c'est sa mère humaine qui lui donne un truc pour ne pas se faire reconnaître en civil... ;-)

Fred Jay Walk 06/02/2013 09:27



Le dessin est excellent aussi. Et c'est la première fois que Superman est montré de façon inquiétante, parfois menaçante à la Batman.


J'ignorais que ce comics était aussi "ancien" !



lemmy 05/02/2013 21:07

Je m'étais justement fait la même réflexion à propos de cette scène, renforcée par le fait que Green Lantern essaie de changer de voix en prenant un ton grave à la Batman. C'est facile car c'est la
première convention, le premier pêché des super-héros, ce fameux syndrôme de Clark Kent/Superman.

Le film n'ayant pas été un succès suffisant, pas assez dee réfrences adultes ?, narration trop classique ?, héros fadasse et inconnu ?, il n'y aura pas de suite directe. J'ai déjà lu la bd et
j'avais déjà du mal avec le concept des couleurs.

Les futurs héros DC seront plus "adultes" (toujours mettre cet adjectif entre guillemets pour le cas présent)que les héros Marvel ; il y a déjà Batman et le prochain Superman a l'air différent.

Fred Jay Walk 05/02/2013 23:55



As-tu lu la formidable BD qui vient de sortir ? "SUPERMAN : LES ORIGINES" ?



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens