Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 08:06

ED HARRIS (2)Ed Harris un des meilleurs acteurs apparus dans les années 80, a fait progressivement son bonhomme de chemin entre ‘blockbusters’ et séries B, héros et psychopathes, premiers rôles et utilités. Ce manque de définition claire de son statut au sein du start system a certainement nui à son accession au vedettariat et il s’est installé comme « grand second ED HARRIS (1)rôle », décevant un peu ses fans de la première heure.

On l'aperçoit en laborantin manipulant un poumon dans « MORTS SUSPECTES », en gendre étripé dans un sketch de « CREEPSHOW », en motard médiéval (sic !) dans « KNIGHTRIDERS » dont il tient la tête d’affiche.

Harris apparaît en passeur de clandestins dans « CHICANOS, CHASSEUR DE TÊTES », en ouvrier partant à la guerre dans « SWING SHIFT », en mercenaire charognard dansED HARRIS (3) « UNDER FIRE » (où il crève l’écran), en pêcheur raciste dans « ALAMO BAY », en flic psychopathe dans « LE COMPLOT ». Il faut l’y avoir vu essayer d’étrangler son chien avec la vitre de sa voiture !

« L’ÉTOFFE DES HÉROS » est une révélation : il y incarne John Glen, héros de l’espace, avec une authenticité sidérante. Les scènes avec sa femme bègue sont des chefs-d’œuvre.

On le revoit dans le rôle-titre de « WALKER » (un personnage déjà incarné par Brando dans « QUEIMADA »), en chef d’équipe héroïque dans « ABYSS », en ‘viet-vet’ bouffi de bière dans « JACKNIFE », une de ses plus étonnantes créations où il parvient à éclipser De Niro. Au milieu des eighties, Harris revient aux emplois secondaires sans rien perdre de sa présence : il est remarquable en caïd irlandais vendu à la mafia dans « LES ANGES DE LA NUIT », en shérif affrontant Satan dans « LE BAZAAR DE L’ÉPOUVANTE », en agent du FBI au crâne rasé dans « LA FIRME », en VRP aigri dans « L’AFFAIRE GLENGARRY », en politicien séducteur dans « DIRTY TRICKS », en flic suspecté de meurtre dans « LUNE ROUGE ».

ED HARRIS (4)

Il déçoit en père veuf dans « LA SURPRISE », reste routinier en sauveteur des héros de « APOLLO 13 » (qui lui vaut pourtant l’Oscar), en ex de la CIA mouillé dans le scandale du Watergate dans « NIXON », en époux de la ménagère justicière de « AU-DELÀ DES LOIS », en père de famille inepte dans « MA MEILLEURE ENNEMIE », mais retrouve la forme olympique en militaire fêlé dans « ROCK » et en flic admiratif dans « LES PLEINS POUVOIRS », en prêtre doutant de sa foi dans « THE THIRD MIRACLE », en tireur d’élite nazi dans « STALINGRAD », en escroc de haut-vol dans « THE PRIME GIG ». Il joue le deus ex machina télévisuel de « THE TRUMAN SHOW » (rôle prévu pour Dennis Hopper), l’espion fantôme de « UN HOMME D’EXCEPTION », l’officier dans « BUFFALO SOLDIERS », ED HARRIS (5)il est un poète mourant du SIDA dans « THE HOURS » (immense interprétation !), un coach généreux dans « RADIO », un vétéran ravagé dans « LA COULEUR DU MENSONGE », un mafieux défiguré dans « A HISTORY OF VIOLENCE », un flic pas très net dans « GONE BABY, GONE ». Il apparaît vieilli mais égal à lui-même en prisonnier du goulag dans « LES CHEMINS DE LA LIBERTÉ », campe un curieux Ludwig dans « COPYING BEETHOVEN », un SDF dans « WINTER PASSING », le shérif dans « WHAT’S WRONG WITH VIRGINIA ».

On peut garder un faible pour son ahurissant numéro de serial killer enragé dans « JUSTE CAUSE » où ses scènes laissent un malaise tangible tant elles dégagent de folie furieuse. Immense accomplissement !

En ‘99, Ed Harris réalise lui-même « POLLOCK », qu’il mit des années à monter et où il tient le rôle du peintre, se transformant physiquement de façon étonnante. Il signe ensuite l’excellent western « APPALOOSA », où il joue un shérif laconique.

Harris prête sa voix à Sam Peckinpah pour le documentaire « THE WILD BUNCH : ANED HARRIS ALBUM IN MONTAGE ». Il apparaît non-mentionné au générique du « FANTÔME DE SARAH WILLIAMS » en gouverneur gay forcé de démissionner et grimé en Al Jolson dans « MASKED & ANONYMOUS ».

À noter que Sam Shepard, son partenaire dans « L’ÉTOFFE DES HÉROS » avait spécialement écrit pour Ed Harris, le rôle du frère incestueux dans sa pièce « FOOL FOR LOVE ».

À la TV, on l’aperçoit dans « THE AMAZING HOWARD HUGHES », puis en lieutenant dans « THE SEEKERS », en plouc qui organise des accidents dans « CHIPS », en serial killer dans « POUR L’AMOUR DU RISQUE ». Il joue deux rôles d’avocats pris dans d’inextricables dilemmes dans « THE LAST INNOCENT MAN » et « PARIS TROUT ». Ed Harris apparaît non mentionné au générique dans « LE FLÉAU » en général gay et chauve. Il est le cowboy qui veut venger sa sœur dans « RIDERS OF THE PURPLE SAGE » et le patron de diner pusillanime de « EMPIRE FALLS ». Il incarne John McCain dans « GAME CHANGE ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS CULTE DE "WWW"
commenter cet article

commentaires

Kinskiklaus 23/09/2013 23:16

Excellent acteur qui se bonifie avec le temps. Il n'y a qu'à le voir dans CREEPSHOW pour s'en persuader... L'annonce d'un nouveau western me met en joie d'autant plus que je l'avais adoré dans le
magnifique APPALOOSA

lemmy 23/09/2013 21:31

Je viens d'en voir la bande annonce. J'irai le voir. Excellent casting à vue d'oeil. Juste se méfier du côté tarantinesque ;-)

lemmy 23/09/2013 21:27

Ed Harris revient en tête d'affiche dans un western à petut budget: "Sherif Jackson". Sortie ciné française (que j'imagine assez limitée) : le 9 octobre 2013. J'espère qu'il passera par chez moi.
Il a une bonne critique sur le site Ecran Large : mauvais signe...

daniel 21/07/2011 18:31


Quelle filmographie!Immense acteur,il m arrive de regarder un film rien que pour sa présence.Par certains cotés il me fait penser a une reincarnation moderne de Richard Widmark.Meme talent,meme
charisme et quelquefois meme tics mais le rire carnassier en moins.Bref,le talent a l état pur.


Fred Jay Walk 21/07/2011 19:20



Très pertinente cette comparaison avec Widmark. Mais Harris a probablement un registre encore plus vaste...



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens