Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 09:30

OUTFIT (1)En 1973 sortit « ÉCHEC À L’ORGANISATION » un thriller ‘hard boiled’ dans lequel Robert Duvall – frais émoulu du premier « PARRAIN » – sort de prison après un braquage et apprend que son frère vient d’être assassiné. Il faut dire que les deux gaillards avaient dévalisé la mafia ! Aidé de son copain Joe Don Baker, Duvall va entreprendre uneOUTFIT vengeance désespérée : à deux contre la Cosa Nostra.

Réalisé par John Flynn connu pour le très similaire « ROLLING THUNDER » (également inédit en DVD), ce polar est tiré d’un roman de Donald Westlake et compte à son générique l’égérie des seventies Karen Black, le vétéran Robert Ryan, l’aldrichien Richard Jaeckel, Sheree North, Timothy Carey (qui se fait exploser la main dans une séquence inoubliable), Joanna Cassidy, Bill McKinney (celui qui aime bien les cochons dans « DÉLIVRANCE ») ainsi que des icônes du film noir des années 40 comme Jane Greer, Marie Windsor, Emile Meyer et Elisha Cook, Jr.

Si on ajoute une musique de Jerry Fielding et une photo de Bruce Surtees, on ne comprend plus du tout pourquoi « ÉCHEC À L’ORGANISATION » est totalement introuvable en DVD.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES RECLAMATIONS !
commenter cet article

commentaires

Dino Barran 18/11/2010 23:52


Je me permets un léger complément d'information sur THE OUTFIT : c'est une adaptation d'un roman de Westlake alias Richard Stark. Sous ce pseudo, Westlake a écrit une bonne douzaine de romans
(parus en Série Noire) entre la fin des années 50 et le début des années 70, mettant en scène le personnage de Parker (pas de prénom), malfaiteur violent dont le passe-temps et le gagne-pain
favoris consistent à préparer des casses ou des braquages. Lesquels casses et braquages aussi bien préparés soient-ils, rencontrent invariablement des grains de sable qui les font dérailler hors
des plans initiaux.
Stark a été adapté au cinéma à six reprises au moins. En sus de Robert Duvall, Parker a ainsi été interprété successivement et dans le désordre par Jim Brown (LE CRIME C'EST NOTRE BUSINESS), Lee
Marvin (LE POINT DE NON RETOUR), Michel Constantin (MISE À SAC), Anna Karina (MADE IN USA de Godard (!)) et Mel Gibson (PAYBACK, modeste remake du POINT DE NON RETOUR).
Stark a repris les aventures de Parker après 2000, comme si de rien n'était, avant de décéder il y a quelques mois.
Pour l'anecdote, l'interprétation de Lee Marvin l'avait tellement impressionné qu'il a attribué son physique à Parker après avoir vu le film.
Voili Voilou.


Fred Jay Walk 19/11/2010 08:05



Permets-toi, ami Dino.


Je fais rarement "d'historique" dans mes posts, pour rester concentré sur l'oeuvre elle-même et éviter les "pavés" rébarbatifs. Mais les commentaires informatifs et complémentaires comme
celui-ci, sont bienvenus et même recherchés.


A bientôt.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens