Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 18:01

2 HOMMES EN FUITE (1)Deux hommes, un jeune et un plus âgé, courent dans la montagne, les mains attachées dans le dos. Un hélicoptère les traque impitoyablement. Qui sont-ils ? Des forçats évadés ? 2 HOMMES EN FUITEDes déserteurs ? On n’en saura rien. Où sommes-nous ? Le pays a beau ressembler à l’Espagne, les protagonistes sont anglais. Où vont-ils ? Aucune idée non plus…

« DEUX HOMMES EN FUITE » pose davantage de questions qu'il n’apporte de réponses. Écrit par son acteur principal Robert Shaw, c'est un film d’action métaphysique constamment en mouvement, qui décrit la fuite en avant de deux individus régressant progressivement à l’état de bête traquée.

La force de ce film très atypique dans l’œuvre de Joseph Losey, c'est la présence permanente du danger physique : des séquences comme l’incendie du champ de maïs à la dynamite ou les marches forcées dans la montagne sous des pluies torrentielles ont dû être terribles à tourner, et cela se voit clairement sur le visage des comédiens. Rien à voir avec les F/X numériques !

Malcolm McDowell, quasi-débutant est d’une sobriété qu’on ne lui reverra que rarement par la suite. Il crée un personnage crédible et attachant, sans qu’on ne sache strictement rien de2 HOMMES EN FUITE (2) lui. Ce n’est manifestement pas un criminel endurci, il a les cheveux trop longs pour un soldat. Un prisonnier politique ? Mystère. Le jeune acteur à fort à faire pour tenir tête à Shaw, qui crève l’écran dans son rôle de psychopathe incontrôlable, imprévisible et étrangement émouvant. D'ailleurs, les relations qu'il entretient avec son acolyte ressemblent étrangement à celle que le même Shaw développera avec Richard Dreyfuss dans « LES DENTS DE LA MER » tourné cinq ans plus tard : le prolo à moitié cinglé contre le gosse de riche intello. La marque de l’auteur Robert Shaw ? Il est censé à avoir contribué au dialogue du film de Spielberg.

2 HOMMES EN FUITE (3)

Haletant, étouffant, désespéré, hanté par la mort imminente symbolisée par cet hélico noir qui plane constamment au-dessus de la tête des fugitifs, « DEUX HOMMES EN FUITE » ne connaît pratiquement pas de baisse de rythme, ce qui est déjà un exploit en soi, et mériterait de sortir de l’oubli où il est tombé depuis plusieurs décades.

 

À NOTER : le film est trouvable en DVD en Angleterre, mais dans une copie CinémaScope 4/3 plutôt moyenne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans MADE IN UK
commenter cet article

commentaires

Dino Barran 13/06/2013 19:54

Bien d'accord avec toi, cher Fred. Ce film mérite mieux que l'oubli dans lequel il semble être injustement tombé.
Il détonne dans l'oeuvre (pourtant hétérogène) de Losey et fait figure d'exercice de style (genre : "Moi aussi je suis cap' de faire un film d'action pure. Vas-y Bob, rédige-moi un scénar.") Les
acteurs et les techniciens ont été soumis à rude épreuve, comme tu le dis; il me semble avoir lu à l'époque que le pilote français de l'hélico s'était crashé et tué sur le tournage.
Je ne l'ai vu qu'une seule fois (lors de sa sortie, ça date), mais il m'avait beaucoup marqué. N'y avait-il pas malgré tout une allégorie politique ?

le ministre de la rdb 24/10/2015 21:07

http://www.ina.fr/video/I00008713
le lien ci-dessus est un interview de Losey. Intelligent.
et le lien suivant répond à la mort des pilotes:
http://www.institutalekan.com/ah_2homm.html
C

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens