Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 06:24

Comment décrire « CALIGULA » ? Péplum dégénéré ? Clip disco porno ? Opérette hardcore ? En fait, c'est pratiquement impossible, mieux vaut le voir pour le croire, même si on aurait du mal à le recommander.

Tourné dans d’immenses décors kitsch qui évoquent les shows de variétés de la RAI, torché CALIGULAau zoom, truffé de plans flous, caviardé – dans sa version longue – d’inserts pornographiques insistants, le film a pour seul mérite de ne ressembler à rien de connu et d’avoir bien involontairement ouvert la voie à de grandes séries TV comme « ROME » ou « SPARTACUS », bien des années plus tard.

Bien que signé par le très honorable Gore (ça ne s’invente pas) Vidal, le scénario est un enchaînement ininterrompu de partouzes dantesques, de crises de démence de l’empereur, d’interminables intermèdes où des figurants de tous sexes se roulent par terre dans de sinistres étreintes. On devine par flashes, que le film aurait pu être autre chose (la séquence où Caligula offre les femmes des sénateurs à ses soldats), mais il y a manifestement eu trop de monde aux commandes et le voyeurisme l’emporte haut-la-main sur le reste, laissant sur le carreau le gratin du théâtre britannique qui se demande ce qu'il est venu faire là. Si John Gielgud et Peter O’Toole ont la chance de disparaître rapidement, Malcolm McDowell est omniprésent. On ne peut lui reprocher d’en faire des tonnes, c'est l’essence même de son rôle. Mais nul n’aurait pu se sortir indemne d’un tel contexte, et ses éruptions de folie, ses hurlements, ses rires hystériques finissent par lasser. Helen Mirren est à peu près la seule à se sortir dignement du marasme, traversant le film avec un sourire moqueur.

2 H 30 ça peut être long. Très long. Sauf pour l’amateur de bizarrerie et de porno qui en aura pour son argent. On en sort quelque peu éberlué, incrédule et vaguement écœuré. Était-ce le but recherché par ce film-monsre ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS D'HELEN MIRREN
commenter cet article

commentaires

Patrick 14/03/2013 20:35

moi je l'ai vu dans sa version plus courte donc sans les scènes porno je crois que ça passe mieux ainsi

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens