Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 08:13

« OFF LIMITS » est une comédie militaire de 1953 avec Bob Hope et Mickey Rooney en têtesBRONSON dur d’affiche, qui n’est apparu que très récemment dans les filmographies « officielles » de Charles Bronson, sans doute repéré par un cinéphile à l’œil d’aigle particulièrement aiguisé.

À cette époque, le jeune comédien ramait encore, mais il venait de rencontrer un certain succès avec son rôle dans « L'HOMME AU MASQUE DE CIRE ». Il tenait des petits rôles (« DANS LA GUEULE DU LOUP »), de TRÈS petits rôles (« DUEL DANS LA FORÊT »), mais avait toujours au moins une réplique, un plan suffisamment serré pour qu’on puisse l’identifier.

Là, c'est un peu différent… Bronson figure bel et bien dans le film de George Marshall. Mais « figure » est le mot qui convient ! Il apparaît dans un seul plan et tout au fond. Très, très loin.

Alors qu'il s’entraîne avec un sparring-partner sur le ring, Hope le vire sans ménagement et le remplace par Rooney. Bronson s'en va sans discuter en faisant des moulinets avec ses (gros) bras. Et c'est tout ! Durée totale du rôle ? Cinq secondes !

Comme le disait Ernest Borgnine dans ses mémoires, en parlant de Bronson : dix années à payer son ticket d’entrée, c'est long !

 

À NOTER : ce film est demeuré inédit en France, mais il est sorti en Belgique sous le titre « LES DÉGOURDIS DE LA M.P. ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kinskiklaus 01/03/2011 23:37


(Rires) Pire que ça! A l'époque, j'avais voulu me faire une moustache croisée Carpenter, Hulk Hogan, et Bronson, juste avec mon duvet... A l'époque je pesais 63 kilos, aujourd'hui je pèse 63 kilos.
..Et je me dis: "Laisse tomber la moustache!" (Rires) Je crois qu'a certains moments de la vie, faut savoir faire des choix! Mais j'ai trouvé ma Jill Ireland!!!


Fred Jay Walk 02/03/2011 08:19



On a tous eu notre période moustache...


Mais bon, c'est moins pire que de se mettre une fausse bosse et de marcher en crabe en se prenant pour Kinski, je pense. Ou de se bourrer la gueule et de faire un revolver avec son index pour
faire comme Lee Marvin. C'est un moindre mal...



lemmy 01/03/2011 22:57


Chapeau. T'es bien fracassé. J'aime bien. Tu as tout à fait ta place ici.

Mais ado, as-tu essayé avec le maigre duvet transparent parsemant ton visage que la nature t'a allégué avec parcimonie, de te faire une moustache à la Bronson ? Moi oui, et ce ne fut pas le moment
le plus glorieux de mon existence, mais un passage initiatique obligé :-) J'étais bien loin d'avoir rencontré ma Jill Ireland. Mais je devais en passer par là pour montrer la non-influence du
cinéma sur un esprit alors en pleine formation ;-)

En tout cas, kinskiklaus, tu as mérité que je ne te dise rien sur la fin du film "True grit" des frères Coen.


Kinskiklaus 01/03/2011 18:58


Une anecdote véridique, dans l'unique but de vous faire sourire! En 2002, je décidais, tout juvénile que j'étais, d'entreprendre ma propre conquête de l'ouest. Non, pas la Californie, le Tréport...
300 bornes en auto-stop (peu de chevaux croisés sur ma route). J'arrive donc dans l'ouest et me démène pour dégoter un hôtel miteux. Au bout d'une marche pénible en plein cagnard, je trouve enfin
un lieu voulant bien m'accueillir. Formalité obligatoire, on me demande mon nom. Et je revois encore mon sourire de l'époque, et rien n'était prémédité, mais j'ai lâché ce nom: Charles Buchinsky.
Je préviens famille et potes que je suis descendu sous ce nom dans cet hôtel. Le lendemain, vers les neuf heures, on frappe à ma porte: "Monsieur Buchinsky? Un appel pour vous..." Anecdote
véridique. J'avais 20 berges. Tout ça pour dire que je ne viens pas sur WWW par hasard et que beaucoup de noms, de films, cités ici me procurent de douces sensations...


Fred Jay Walk 01/03/2011 19:05



Là, respect...



lemmy 01/03/2011 15:15


Là, ça confine au vice. Une apparition non créditée de Bronson et oubliée depuis (si quelqu'un l'a jamais sue) ? J'adore !


Fred Jay Walk 01/03/2011 16:48



Ah ! C'est ça, la "collectionnite" aiguë. Je suis atteint de ce vice (c'est bien le mot) pour notre ami Charley et pour Lee Marvin. Là, même un passage de dos, déguisé en tomate géante
et flou : JE PRENDS !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens