Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 17:01

ALIEN (5)« ALIEN – LE HUITIÈME PASSAGER » a révolutionné la SF au cinéma. Tournant le dos au ‘space opera’ ripoliné à la George Lucas, au trip intello de Kubrick, l’ex-publicitaire Ridley Scott a redéfini le genre en le métissant d’horreur et de gore. Épaulé par les créatures ALIEN (1)« designées » par Giger, le réalisateur a fait du très grand spectacle dans le lieu clos d’un vaisseau spatial, a complètement esquivé le danger de la série B en dirigeant son cast d’inconnus comme dans un documentaire. Tout le monde parle en même temps, les réactions des protagonistes sontALIEN (4) constamment crédibles, décuplant le sentiment d’insécurité. La phrase d’accroche « Dans l’espace, personne ne vous entend crier » est devenue un classique en soi et Sigourney Weaver s’est imposée en un seul film comme le modèle des nouvelles héroïnes « couillues » du cinéma d’action, reléguant les mâles au stade de mécanos râleurs ou d’un capitaine inopérant. « ALIEN » a toujours été si parfait que la version « extented cut » sortie quelques années plus tard est superflue, voire irritante.

« ALIENS, LE RETOUR » tourné plus de cinq ans après ne suscita guère d’espoir. Mais ALIEN (6)c'était compter sans James Cameron. Sortant l’artillerie lourde, il a signé un véritable film de guerre dans l’espace, a développé la mythologie des aliens poussant la logique à inventer une « reine » pondeuse monstrueuse.

Le film n’a pas fait oublier celui de Scott mais a instantanément cohabité avec lui, d’égal à égal. Pas évident pour une sequel. Surtout la sequel d’un chef-d’œuvre. Cette fois, le director’s cut est indispensable, motivant les actes de Ripley, étoffant les seconds rôles. Le film est une orgie d’armes à feu, des milliers de douilles brûlantes sont éjectées, le sang acide des monstres perce les cuirasses des ‘marines’.

Au milieu de ce chaos, Sigourney enrichit son personnage de guerrière d’une facette de mère-courage et protectrice d’une fillette. Son duel final avec la reine-mère est sidérant ! Dans une distribution miraculeuse se détache Lance Henriksen en androïde inquiétant mais sympathique. ALIEN

Longtemps annoncé et repoussé, passé en de nombreuse mains, « ALIEN 3 » du débutant David Fincher déçoit. Et pour cause : le film sorti en salles n’est que le fantôme anémié du véritable long-métrage ressuscité des années plus tard par le DVD. Sans atteindre les sommets des deux premiers, ce 3ème opus est tout de même un morceau de choix. Le scénario nihiliste se débarrasse cavalièrement de la fillette du n°2 et de l’androïde réduit en lambeaux. Ripley se rase la tête et porte en son sein un embryon du monstre qui l’a imprégnée pendant son sommeil. D’héroïne guerrière, Sigourney devient martyre de l’espèce humaine, la dernière femme dont « l’enfant » abominable naîtra dans les flammes.

Un film complètement baroque, inégal et sauvage, qui envoûte comme un cauchemar ALIEN (2)poisseux et s’améliore avec le temps qui passe.

Le 4ème et dernier opus, « ALIEN, LA RÉSURRECTION » confié au Français Jean-Pierre Jeunet semble avoir tué la franchise. Ce n’est pas une catastrophe en soi, c'est même plutôt bien fichu, mais le scénario part en tous sens, les thèmes sont si nombreux qu'ils s’annulent et le film laisse une sensation de capharnaüm bruyant et un peu vain.

Ripley est ici un clone d’elle-même, une sorte de mutante bizarroïde dans laquelle on ne retrouve jamais ce personnage qu’on a tant aimé. Sa relation avec l’androïde Winona Ryder semble appartenir à un autre film, tout comme Dominique Pinon.

Quelques séquences sous-marines et une salle de dissection pleine de clones de Ripley mutilées, impriment malgré tout la rétine. Mais pas suffisamment pour dissiper la grosse déception.

Les grands monstres à carapace noire reviendront dans des ‘spin-offs’ comme « ALIENS vs. PREDATOR », du grand n'importe quoi plutôt sympathique, cautionné par la présence de Lance Henriksen et « ALIENS vs. PREDATOR : REQUIEM » navet intersidéralALIEN (3) pratiquement impossible à visionner jusqu'au bout, qui a clos le débat. Pour l’instant.

Tout ceci pour dire que le coffret Blu-ray de la tétralogie « ALIEN » vient de sortir. Et que c'est un évènement ! Nous y reviendrons certainement, d’autant que « ALIENS, LE RETOUR » a reçu un traitement royal de la part de Cameron qui l’a re-étalonné de A à Z.

Ah oui ! On allait oublier un minuscule détail : Ridley Scott est en train de mitonner un 5ème film ! Et cette fois, ce sera une prequel

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FRANCHISES
commenter cet article

commentaires

Kinskiklaus 31/05/2012 22:20

Je ne suis pas un grand fan de la saga Alien, même si j'aime beaucoup la trilogie. Car il s'agit bien d'une trilogie, fan ou moins fan, les séquelles arrivées après le Fincher ne sont pas
considérées comme faisant partie de la saga par l'immense majorité des spectateurs. Et c'est tant mieux!

DANIEL 31/05/2012 21:48

Les films de science fiction sont un genre qui ne me passionne pas du tout mais alors la saga "Alien" je suis résté scotché et,comme Lemmy,je me fais régulièrement la série au point que j assimille
ses films au chef d oeuvre ultime du genre,je les aime tous...Sigourney Weawer est,pour moi,la seule actrice crédible les armes a la main dans l histoire du cinéma!En fait "Alien" et ses suites
sont a la science fiction ce que les "Parrain" sont au polar mafieux...cultissime et indémodable!!

Fred Jay Walk 31/05/2012 21:51



Très juste.


Heureusement pour la saga des Corleone, elle s'est arrêtée au n°3. "ALIEN" n'a pas eu cette chance...



lemmy 31/05/2012 19:01

C'est donc bien le même scénariste :-)

Kinskiklaus 31/05/2012 18:59

Oui et beaucoup de metaphysique et de questions sans réponses.

lemmy 31/05/2012 18:51

Je ne connais pas du tout la série "Lost". C'est une série avec des thèmes religieux sauce new age ?

Kinskiklaus 31/05/2012 18:46

Dans les critiques de "Prometheus" que j'ai pu lire ici ou là, la plus négative qui revient sans cesse va vers le scenario et beaucoup reprochent à son auteur (scenario donc) une tendence à
recycler les idées qu'ils disseminait partout dans la série "Lost", dont il était l'un des scenaristes. Sinon, tout le monde est d'accord sur une chose: visuellement, ça vaut le coup.

lemmy 31/05/2012 18:32

La préquelle "Prometheus" n'en est pas une tout en étant une. L'idée en est fascinante, peut-être trop. Dans son traitement, "Prometheus" n'a rien à voir avec le premier Alien. les questionnements
new age sont passés par là... Le film est un grand choc visuel, mais reste un mélange improbable entre le film à tendance métaphysique et quelques recettes de la série B. Le serpent se mord la
queue, dans l'histoire et le traitement des personnages. Mais c'est de la SF et il y a des bêtes. J'aime.

lemmy 02/11/2010 15:49


Oh désolé, je voulais bien dire une préquelle et pas une "séquel", une suite. Ca me fait penser qu'il est effectivement impossible de faire une suite ou bien que les acteurs pour la suite seront
trop chers, donc faisons une préquelle. On a vu ce que ça donnait pour Hannibal Lecter. Je suis basique : pourquoi raconter une histoire alors qu'on en sait déjà la fin ou du moins la suite ? Ou
alors "rebooter", remettre au goût du jour, (on utilise de drôles de mots quand même ;-)) Bon, j'ai aimé le nouveau "Star Trek"

Mais là, si c'est Scott, je dis ok. Mais il n'y a pas eu de vrai bon film Alien depuis James Cameron.


Fred Jay Walk 02/11/2010 19:40



La version longue du n°3 est quand même pas mal... Du tout.



lemmy 01/11/2010 23:12


Une saga que je me refais complètement tous les 2 ou 3 ans... Waouh, Sigourney Weaver !Il serait temps qu'on en refasse un bon film ou qu'on la laisse reposer en paix. Courage Ridley ! Mais je le
sens mal, le concept de séquelle étant assez saugrenu.

Quant au renouveau bluray... Grrr pour ceux ayant déjà le volumineux coffret dvd, spécialement qu'il semble que c ebluray contienne l'intégrale du documentaire sur "Alien 3", très critique par
rapport à ce film et à ce qui s'y est passé.


Fred Jay Walk 02/11/2010 08:17



C'est une "prequel" attention.


Ce qui laisse quelque espoir. Même Ridley aurait eu du mal à ramasser les morceaux de la saga après le Jeunet.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens