Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 19:26

ANGIE ET LEE (1)La douce, sensuelle, discrète Angie Dickinson a connu une curieuse relation à l’écran avec le rugueux, brutal et bruyant Lee Marvin. Un couple impossible, improbable. Mais qui perdura sur plusieurs décades. Ne dit-on pas que les opposés s’attirent ?

La première fois qu'ils se croisent, c'est en 1957 dans « DIAMOND HARD » un épisode de la 1ère saison de « M-SQUAD », la série policière dont Marvin tient la vedette. Angie apparaît en ‘guest’ dans un rôle de voleuse rangée des voitures et forcée par un voyou à replonger. Mais heureusement, le grand Lee a un faible pour elle et va tout faire pour la tirer d’affaire. Déjà, l’œil exercéANGIE ET LEE (2) pourra déceler une jolie complémentarité entre les deux comédiens.

Ils se retrouvent sept ans plus tard dans « À BOUT PORTANT » un polar ‘hard boiled’ de Don Siegel initialement tourné pour la TV. Cette fois, c'est un peu moins tendre : Angie est ce qu’on appelle communément une « salope » qui manipule ses amants et Lee est un flingueur au cœur de pierre. Quand ils se croisent, il la frappe, manque de la défénestrer et pour clore l’aventure, il finit par la descendre de sang-froid à la fin du film ! Quand elle le supplie de l’écouter, Lee se contente de répondre : « Lady… Je n’ai pas le temps », avant de presser la détente. Pas vraiment une love story, donc.

ANGIE ET LEE (3)

Trois ans plus tard, c'est John Boorman qui les réunit pour « LE POINT DE NON-RETOUR », un classique du polar noir des sixties. Lee est un braqueur trahi par sa femme et son meilleur ami. Angie joue sa belle-sœur avec laquelle il connaît une aventure mouvementée et mal emmanchée, mais plutôt torride. C'est un peu la belle et la bête. Mais le couple fonctionne à merveille et entre directement dans la légende.

ANGIE ET LEE

Quand ils se retrouvent quinze ans plus tard, Angie est toujours belle, toujours sexy, mais Lee a pris un coup de vieux. C'est pour « CHASSE À MORT » un western situé dans le Yukon. Elle n’apparaît que très brièvement en veuve qui tombe dans les bras du vieux flic Marvin, sans aucune raison dramatique. Sans doute les producteurs ont-ils estimé que le film manquait cruellement de femmes. Toujours est-il qu'ils finissent au lit sans autre forme de procès.

Mais on les a déjà tellement vus ensemble que cela semble parfaitement naturel !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans BRONSON & MARVIN ARCHIVES
commenter cet article

commentaires

lemmy 16/07/2010 00:17


Tu en es rassuré ?


Fred Jay Walk 16/07/2010 06:23



Bonne question...



lemmy 13/07/2010 00:43


P.S. : Aujourd'hui, je n'aurais jamais imaginé voir les poils d'aisselle de Lee Marvin. Avec Kinski en prince charmant, ça devient obscène tout ça, on sent que la nouveau "Twilight" est sorti :
Twilight 3, Tentation, le film sans poil et sans prince psychotique" !


Fred Jay Walk 13/07/2010 06:59



"WWW" devient un ilôt de résistance pour les amateurs de poils et de princes psychotiques...



lemmy 13/07/2010 00:40


Rugueux, brutal, bruyant : j'aime cette définition de Marvin. Bon point pour le bruyant, car Lee peut ne pas beaucoup parler mais faire du bruit, ça oui !

Quant à Angie : du caractère ! Sa présence ténue dans "Chasse à mort" est surprenante par sa brièveté et son inutilité...


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens