Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 13:05

À pas loin de 80 ans, après une carrière débutée dans les années 50, Robert Vaughn est un des comédiens américains les plus prolifiques qui soient. Il a mené une carrière riche et VAUGHN BOOKvariée, plus télévisuelle que cinématographique, mais les quelques classiques auxquels il participa suffisent à l’immortaliser pour les générations futures.

Pendant le tournage de sa série anglaise « LES ARNAQUEURS V.I.P. », Vaughn rédigea ses mémoires : « A FORTUNATE LIFE » en 2009. La lecture en est instructive sur quelques points, mais décevante par d’autres. Ainsi, des « 7 MERCENAIRES », on n’apprend que des anecdotes… anecdotiques (une visite dans un bordel mexicain avec McQueen, un Brynner surnommé ‘Pig’ et radotant toujours les mêmes souvenirs).

À l’image d’un Michael Caine, Vaughn demeure en surface, survole les choses et les époques, malmène la chronologie et ne semble se montrer sérieux et précis que lorsqu’il aborde la politique, son autre passion. On arrive par instants à capter le parfum des sixties, lors des chapitres consacrés à « DES AGENTS TRÈS SPÉCIAUX », à glaner quelques flashes sur Bobby Kennedy, on s’amuse du cahier photos (tout particulièrement celle où le jeune Vaughn se prend pour James Dean), on détecte des antipathies (René Clément, Charlton Heston), mais dans l’ensemble, on n’apprend pas grand-chose sur l'homme ou ses films.

Ce qui semble confirmer que les autobiographies de comédiens sont – la plupart du temps – bien moins incisives et passionnantes que les biographies « non-autorisées ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LIVRES ET MAGAZINES
commenter cet article

commentaires

DANIEL 28/04/2012 15:00

Je trouve malgré tout interessant son implication dans "Bullitt" et sa facon détachée de parcourir sa carrière!Il y a bien sur trop de considérations politiques(on comprend bien pourquoi il ne
pouvait apprécier Heston)mais il livre un scoop en nous révélant,selon lui,le commanditaire de l assassinat de John Kennedy!Très proche de Bobby Kennedy,il semble bien informé d autant plus qu il
me semble que le nom cité n apparait dans aucune thèse.Trop fort,ce Robert!!La dernière fois que je l ai vu c était dans un épisode de la série"Kung Fu,nouvelle génération" ou il reprenait son role
de mercenaire avec six amis pour défendre la veuve et l orphelin...Vraiment trop fort,ce Robert,en tous cas bien sympathique...

Fred Jay Walk 28/04/2012 15:54



Et surtout un bon acteur quand il s'en donne la peine, comme dans la minisérie "INTRIGUES A  LA MAISON BLANCHE" enfin
annoncé en zone 1, pour bientôt.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens