Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 15:16

CHAIN HEARTS (1)« A CHAIN OF HEARTS » est un téléfilm de 26 minutes de la collection « CAVALCADE OF AMERICA ». Il fut réalisé par Laslo Benedek, un an après son succès au grand écran : « L’ÉQUIPÉE SAUVAGE ».

Cette petite fable édifiante, inspirée de faits réels, suit le destin de ‘John Stanizsewski’ un marin d’origines polonaises. Émigré aux U.S.A., il a commis une erreur administrative, qui lui vaut de n’avoir jamais été naturalisé. Malgré une guerre héroïque (il a survécu à six naufrages en transportant des munitions !), John se voit interdire de débarquer à New York à son retour du front. Sa femme, une jeune handicapée, va l’aider à résoudre légalement son problème. Réunir les papiers nécessaires à l’Immigration Office leur prendra pas moins de… huit années ! Mais enfin, John sera adoubé citoyen américain.

CHAIN HEARTS

Le choix de Charles Bronson pour incarner cet homme n’est pas pour rien dans l’émotion qui se dégage de cette historiette. N’oublions pas que Charles Buchinski avait changé de patronyme à peine un an plus tôt. Chaleureux, candide et sincère, ‘John’ est un personnage aux antipodes de ce que jouait Bronson à l’époque. C'est un garçon simple, naïf, au sourire enfantin. L’acteur – manifestement concerné par le sujet au premier chef – se montre très touchant. Quand à la fin, le juge lui demande pourquoi il tient tant à devenir citoyen, Bronson pose la main sur son cœur et les yeux pleins de larmes répond : « Je suis Américain. Je crois que je l’ai toujours été ». Pendant son long périple à travers les U.S.A., Bronson mûrit et arbore pour la première fois de sa carrière un vieillissement « hollywoodien » (tempes grisonnantes). Le reste du temps, on le voit cuisiner des plats exotiques à sa chérie, arborer à l’occasion une toque tout à fait seyante qui n’aurait pas déparé dans un récent post de « WWW ».

Son couple avec Joyce McCluskey est parfaitement crédible et réaliste, sans forcer sur le pathos.

Un modeste téléfilm militant pour une humanisation de certaines lois trop rigides et pour la reconnaissance envers des vétérans de la WW2 qui ont tout sacrifié à leur pays. Et pour Bronson, un de ses meilleurs rôles à la TV.

À noter que le film fut diffusé à la télé française sous le titre « LA CHAÎNE DU CŒUR ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Val 03/12/2012 15:48

Je me souviens avoir vu ce très beau téléfilm il y a quelques années, malheureusement, je n'ai pas pû l'enregistrer...

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens