Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 20:28

James « Jimmy » Stewart, acteur de comédies, héros de la WW2, comédien-fétiche de réalisateurs comme Alfred Hitchcock, Anthony Mann ou John Ford, est une institution aux U.S.A., un « trésor national ». S’il fut populaire en Europe, ce fut à un degré moindre, et son cabotinage soigneusement dosé, ses tics de jeu parfois complaisants, sa gaucherie frisant le gâtisme, ont pu irriter dans certains de ses films, où il n’était pas fermement dirigé.

Ce grand échalas dégingandé, au bégaiement ahuri, au charme simple de M. Tout-le-monde, fut une grande figure du western, alors que tout le prédestinait à demeurer dans le domaine de la fantaisie familiale.

Il joue le fils d’un shérif mythique dans « FEMME OU DÉMON », un tireur d’élite dans « WINCHESTER 73 », un pacificateur pendant les guerres indiennes dans « LA FLÈCHE BRISÉE », il guide une caravane dans « LES AFFAMEURS ». « L’APPÂT » lui offre un rôle complexe de chasseur de primes malgré lui, obsédé par son passé. Il mène un troupeau dans « JE SUIS UN AVENTURIER », lutte contre un puissant rancher dans « L'HOMME DE LA PLAINE », joue un ex-employé du chemin de fer dans « LE SURVIVANT DES MONTS LOINTAINS ».

Son tandem avec John Ford n’est pas très convaincant, et Jimmy Stewart a tendance à cabotiner au-delà du raisonnable en shérif flemmard dans « LES DEUX CAVALIERS », en Wyatt Earp sucrant les fraises dans une séquence des « CHEYENNES », et en avocat obstiné dans « L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE », où il a bien vingt ans de trop pour son personnage. Il en fait également des tonnes dans « LA CONQUÊTE DE L’OUEST » en trappeur, et d'ailleurs George Peppard l’imite de façon saisissante, dans une scène.


Il est par contre excellent en patriarche rugueux dans « LES PRAIRIES DE L’HONNEUR », refait son numéro en éleveur dans « RANCHO BRAVO » et en shérif incompétent dans « LES 5 HORS-LA-LOI », il est drôle en bandit sentencieux dans « BANDOLERO ! » (où il est le frère de... Dean Martin !), et forme un formidable duo de vieux cowboys radotants avec son ami Henry Fonda, dans « ATTAQUE AU CHEYENNE CLUB ».

On le revoit brièvement en médecin compassé dans « LE DERNIER DES GÉANTS », ainsi que dans quelques épisodes de la minisérie « NORTH AND SOUTH ».

Un acteur emblématique, pas toujours très rigoureux, mais extrêmement attachant, et dont la collaboration avec Anthony Mann nous a laissé des classiques inaltérables.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

commentaires

lemmy 03/11/2010 00:24


Tu as déjà vu "Femme ou démon" ? L'affiche en est fort alléchante...


Fred Jay Walk 03/11/2010 05:49



Non. Il fait partie des classiques qui, pour une raison mystérieuse, m'ont toujours échappé. Un jour...



claude 01/02/2010 09:13


N'hésitez pas les uns et les autres à nous communiquer ce qui vous apparaît comme un doublage récent.


Fred Jay Walk 02/02/2010 12:45


A ce sujet, Claude, si tu veux écrire un article conséquent sur les doubleurs attitrés d'acteurs de westerns, je me ferai un plaisir de le publier.
Si ça t'intéresse, on organisera cela avec intérêt...


claude 01/02/2010 08:44


Pour Winchester 73, on passe de Roger TILL (VF d'époque)
http://doublage.aceboard.fr/forum2.php?rub=2902&cat=4332&login=285451
à Eric LEGRAND (doublage récent), la voix de Jolly Jumper pour la dernière série De lucky Luke (2001).


claude 01/02/2010 08:35


Oui la VF du DVD Winchester 73 est un redoublage récent.
Voici le carton du 1er doublage:
http://doublage.aceboard.fr/forum2.php?rub=2890&cat=9126&login=285451
Voici une liste des redoublages lors du passage par DVD:
http://doublage.aceboard.fr/285451-4856-3320-0-liste-redoublages.htm


lemmy 30/01/2010 02:26


Idem car je le suis devenu. Quand on est habitué, gamin, aux voix françaises des Wayne, Eastwood, Douglas etc., on a du mal à en décrocher, encore maintenant. Il n'y a pas que la nostalgie et
l'habitude, la qualité était de mise.

C'est peut-être cette habitude qui fait que beaucoup de fans de westerns aiment voir leurs bons vieux films en vf.

Il est vrai que le dvd (n'oublions pas le cinéma de minuit) a tout changé pour avoir droit aux vo.


lemmy 29/01/2010 16:00


Un petit mot pour dire à Claude que ej trouve toujours très intéressantes ses interventions sur le doublage.

J'ai voulu écouter il y a peu la VF du dvd de "Winchester 73" : abominable...


Fred Jay Walk 29/01/2010 16:33


Tout à fait d'accord.
Je ne suis pas fan de la v.f. en général, mais il faut en tenir compte, car les 3/4 des amateurs de western ne voient les films que doublés.


claude 29/01/2010 14:35


Les Affameurs (1952) sur RTL 9 le 6 février


claude 10/12/2009 15:55


Roger TREVILLE (1902-2005) est contemporain de James STEWART (1908-1997); il n'a que 6 ans de plus que lui.
Dans mon esprit, au moment où j'ai commencé à entendre le binôme, la voix était celle d'un homme qui avait vécu tout un tas de coups durs et qui était devenu sage.Cela colle avec le personnage de
Tom Jeffords dans la Flèche brisée qui doit être mon 1er contact avec James Stewart.


claude 10/12/2009 15:40


Pour Rod STEIGER, c'est André VALMY qui le double dans ce film.
http://www.objectif-cinema.net/communaute/showthread.php3?threadid=312


claude 10/12/2009 14:19


Roger TREVILLE a été sollicité par les directeurs de plateau, approuvés par les producteurs pour prendre ce type de voix .
Elle est peut-être plus vraie que nature.

En revanche, pour d'autres acteurs, les producteurs ont donné leur feu vert pour une voix plus mordante.Clint Eastwood ou John Wayne ont ainsi vu leur tessiture s'amplifier et se stabiliser pour
mieux coller aux personnages qu'ils jouaient.


Fred Jay Walk 10/12/2009 14:42



Stewart avait ce genre de voix, mais en Anglais, cela résonnait plus "plouc" qu'âgé. L'équivalent en VF - et l'imitation est en effet très bonne - avait pour effet de vieillir l'acteur. C'est
très sensible dans certains films.

Un des films où je trouve que la VF arrange une prestation de comédien, c'est dans "IL ETAIT UNE FOIS... LA REVOLUTION", où Rod
Steiger est bien meilleur qu'en VO, où son accent "mexicain" est dur aux oreilles.



claude 10/12/2009 14:10


Tu parles de Roger TREVILLE; Roger TIL a une voix plus dynamique.


claude 10/12/2009 12:52


Attention : Winchester 73 a été redoublé. Adieu Roger Til !


Fred Jay Walk 10/12/2009 13:47


A la base, je ne suis pas amateur de VF. Mais c'est vrai que les doublages d'époque ont un cachet indéniable.

Concernant Stewart, j'ai toujours trouvé que son doubleur (M. Til, donc) accentuait le côté naturellement "gâtouillant" du jeu de l'acteur américain, et le vieillissait trop.


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens