Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 12:42

Rod Steiger fut – à bien y regarder – un des plus improbables acteurs américains, à atteindre une sorte de vedettariat. Rondouillard, le visage poupin et boudeur, une personnalité peu engageante, il représentait tout ce que la fameuse « Méthode » de l’Actors Studio pouvait avoir de systématique et d’irritant : marmonnements, rires à contretemps, poses tourmentées, chaque apparition de Steiger était une véritable « bande-démo » du style de Lee Strasberg. Si ses contemporains ont évolué avec les années et l’expérience, Steiger lui, est toujours resté accroché à ses tics et maniérismes, et heureusement pour lui, cela tombait parfois très bien, comme pour ce personnage de shérif raciste dans « DANS LA CHALEUR DE LA NUIT », qui lui valut l’Oscar.

Même s'il ne semblait pas taillé pour cela, Rod Steiger apparaît dans quelques westerns : il est Pinky l’immonde contremaître libidineux dans « L'HOMME DE NULLE PART », O’Meara le Sudiste écœuré par la défaite, qui désire devenir Sioux dans « LE JUGEMENT DES FLÈCHES », il apparaît dans un épisode de « LA GRANDE CARAVANE ».
Son rôle de peone truculent dans « IL ÉTAIT UNE FOIS… LA RÉVOLUTION » lui est complètement passé au-dessus de la tête, et Steiger offre une prestation excessive, grimaçante, plombée par un accent mexicain monstrueux. Il ne s’entendit pas du tout avec Sergio Leone, qui le trouvait exécrable, et regrettait chaque jour son premier choix, Jason Robards, qui fut rejeté par les producteurs. Mais cela demeure malgré tout, le rôle le plus populaire de l'acteur.

Il est encore chef d’un clan de ploucs rivaux dans « UNE FILLE NOMMÉE LOLLY MADONNA », chercheur d’or dans « KLONDIKE FEVER », d'après Jack London, joue un shérif dans « CATTLE ANNIE AND THE LITTLE BRITCHES ». On le revoit dans le téléfilm « DESPERADO – AVALANCHE AT DEVIL’S RIDGE », où sa fille a été kidnappée.

Comédien controversé, difficile à défendre, c'est hors des frontières de l'Ouest, que Steiger a prouvé que, bien dirigé, il pouvait être intéressant, comme le démontrent son mogul infâme dans « LE GRAND COUTEAU » ou le malfrat dans « SUR LES QUAIS ». Curieux personnage, en vérité…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

commentaires

Marc Provencher 07/02/2011 06:05


Dans 'Main basse sur la ville' de Rosi et 'Le Prêteur sur gages' de Lumet, Rod Steiger nous montre le grand acteur qu'il auraît pu être.


Fred Jay Walk 07/02/2011 07:57



J'attends de revoir un jour "DIEU SAUVE LA REINE" un des rares films où Steiger m'avait réellement paru irréprochable. A voir...



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens