Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 10:55

Avec son physique malingre, son sourire « plein de dents », ses tics dans les yeux, son accent à couper au couteau, Warren Oates semblait né pour jouer dans des westerns. Comédien réaliste, anti-glamour, il fut au centre d’un documentaire en 1993 « WARREN OATES ACROSS THE BORDER », où tous ses collègues lui tressaient des couronnes de lauriers avec un respect non feint. Oates a énormément tourné, petits et grand rôles et a su par la seule force de son talent singulier, s’élever au premier rang.

Il apparaît en caporal dans « YELLOWSTONE KELLY », joue un ivrogne dans un épisode de « THE WESTERNER », série créée par Sam Peckinpah dont il fait la connaissance à l’occasion. Il apparaît dans à peu près toutes les séries western des sixties, et tout particulièrement dans « AU NOM DE LA LOI », dont il tourne cinq épisodes. Il apparaît également dans cinq « BONANZA », dix « GUNSMOKE », et tient le rôle du frère débile portant un corbeau sur l’épaule dans « COUPS DE FEU DANS LA SIERRA ». Warren Oates est champion de rodéo dans la brève série « STONEY BURKE », joue le déserteur abattu par son propre officier dans « MAJOR DUNDEE », où il fait des étincelles, dans un rôle secondaire.

Dans « LE RETOUR DES 7 », il est le mercenaire obsédé sexuel, il poursuit son jumeau maléfique dans l’existentiel « LA MORT TRAGIQUE DE LELAND DRUM », joue un tueur dans « WELCOME TO HARD TIMES », un cowboy (non-mentionné au générique) dans « LE MORS AUX DENTS ». C'est le rôle du hors-la-loi demeuré dans « LA HORDE SAUVAGE », qui le fait définitivement sortir du rang. Sa mort, criblé de balles, hurlant accroché à sa mitrailleuse, est une des images les plus indélébiles du film. Il joue un personnage très similaire de forçat idiot dans « LE REPTILE », s’éclate en bandido drogué et imprévisible dans « BARQUERO ». Oates est extraordinaire en vagabond fidèle et discret dans « L'HOMME SANS FRONTIÈRE », et trouve le rôle de sa vie dans « APPORTEZ-MOI LA TÊTE D’ALFREDO GARCIA », celui de Benny un pauvre pianiste de bar bouffé aux morpions, qui part à la recherche d’un mort pour toucher une prime. Un minable ballotté par le destin auquel Oates confère une humanité, une folie et finalement une dignité miraculeuses.

Il joue un esclavagiste dans « DRUM », reprend le rôle du shérif borgne créé par John Wayne dans une sequel TV : « TRUE GRIT – A FURTHER ADVENTURE », apparaît en pistolero dans le culte « CHINA 9, LIBERTY 37 » où Peckinpah lui donne la réplique. Ce qui clôt de façon tout à fait adéquate son parcours au Far West. 

À noter que Warren Oates figure au générique des « PRAIRIES DE L’HONNEUR », sans qu'il ne soit identifiable dedans. Coupé au montage ?

A NOTER : sa biographie "A WILD LIFE" est récemment sortie aux U.S.A. Nous en parlons dans la rubrique "LES LIVRES".

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

commentaires

armelle 10/02/2014 17:24

Bonjour, j'aimerai savoir où je pourrai voir le film 'le chant du bourreau"? Merci a vous.

Fred Jay Walk 12/02/2014 10:19



Bonjour. 


Je sais qu'il a été édité en DVD zone 1 aux U.S.A., il y a quelques années, mais c'est tout ce que je peux vous dire... À bientôt. Et bonne chance !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens