Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 14:12

Harry Dean Stanton fait partie de ces « character actors » totalement crédibles et concrets, qui ont donné de l’authenticité à bon nombre de westerns, par leur seule présence et manière d’être. Il fait partie de la race des Warren Oates ou Richard Farnsworth, et même s’il n’a souvent connu que des rôles minuscules, il a fini par accéder à une certaine forme de vedettariat, grâce à Wim Wenders et son « PARIS, TEXAS », où il incarnait un amnésique. Des stars comme Jack Nicholson, des réalisateurs comme Monte Hellman, ont souvent clamé leur sincère admiration pour lui.

Comme tous ces comédiens « à tout faire » qui ont arpenté les studios depuis le début des années 50, Stanton a énormément tourné, et dans son imposante filmographie, on recense de nombreux westerns : il est un homme de troupe dans « TOMAHAWK TRAIL » et « LE FORT DE LA RÉVOLTE », le fils du rancher dans « LE FIER REBELLE », un shérif-adjoint dans « VIOLENCE AU KANSAS ». Il est un des lieutenants d’Eli Wallach dans « LA CONQUÊTE DE L’OUEST » (une figuration à peine visible), un hors-la-loi borgne dans « L’OURAGAN DE LA VENGEANCE », un sergent dans « LE JOUR DES APACHES ».

Stanton campe des personnages très similaires de minables voleurs de poules dans « PAT GARRETT & BILLY THE KID » et « MISSOURI BREAKS », où Brando le tue de manière assez sauvage.

À la télé, il a trouvé des rôles de « guest » dans d’innombrables séries : « ZANE GREY THEATER », dont il tourne quatre épisodes, « GUNSMOKE » où il apparaît huit fois, « RAWHIDE », « BONANZA », et beaucoup d’autres. Son dernier western fut également tourné pour la TV : « DEAD MAN’S WALK ».

Familier de l’œuvre de Monte Hellman, Harry Dean Stanton tourna en 1966 sous sa direction, un morceau de film très singulier : un prologue, destiné à l’exploitation télé de « POUR UNE POIGNÉE DE DOLLARS » (photo à gauche), dans lequel jouant un directeur de bagne, Stanton ordonne à une doublure de Clint Eastwood, d’aller nettoyer une petite ville-frontière. Juste histoire de dire que le héros du film n’était pas qu’un simple assassin âpre au gain, probablement…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens