Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 11:13

Le second western de Sergio Leone « ET POUR QUELQUES DOLLARS DE PLUS » n’est peut-être pas son meilleur, mais il contient suffisamment de moments « culte » pour s’inscrire honorablement dans l’Histoire du genre. Mais il y a dans ce film, une séquence qui surpasse toutes les autres, et qui reste encore dans toutes les mémoires : trois bandits patibulaires, Luigi Pistilli, Mario Brega et Klaus Kinski, s’installent au bar du saloon. Ils doivent faire profil bas, pour ne pas éveiller les soupçons sur l’attaque de banque qu'ils fomentent. Arrive alors le chasseur de primes, Douglas Mortimer, pipe aux lèvres. S’apercevant que Kinski est bossu, il gratte une allumette sur la protubérance. L’autre se retourne, prêt à l’abattre sur place, mais ses complices l’en empêchent. Mortimer continue de provoquer silencieusement le bossu. Échanges de regards, crise de tics nerveux pour le malheureux bandit, et puis tout le monde s'en va. Et Mortimer a compris qu'il se tramait quelque chose, sinon il ne serait pas encore en vie.

Aucun dialogue, un montage hyper-efficace, des gros-plans expressifs, des sons exacerbés, et deux « gueules » invraisemblables comme Lee Van Cleef et Klaus Kinski. Il n’en faut pas plus pour s’inscrire dans les annales.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens