Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 19:25

Pas la peine de chercher : Joe Erin n'a aucune qualité !
C'est une franche crapule, un "gringo" qui traîne ses guêtres au Mexique avec une bande d'Americanos. Vêtu de noir, comme un reflet de son âme, Erin vole les chevaux, laisse accuser des innocents à sa place, il descend ses propres hommes s'ils font obstacle, et passe son temps à citer l'homme qui l'a élevé, un certain Ace Hannah, pour reconnaître qu'il fut sa première victime.
Seul l'argent intéresse Joe Erin, et s'il se lie d'amitié avec Ben Trane, un gentleman du Sud aussi éduqué qu'il est primaire, c'est pour mieux le trahir.
Burt Lancaster, également producteur de "VERA CRUZ", compose une des fripouilles les plus inoubliables du western. Souriant de toutes ses grandes dents blanches, paradant avec ses poignets de force en cuir, il crève littéralement l'écran, par son manque de complexe et la voracité avec laquelle il tient son rôle. Tant qu'à jouer un méchant, Lancaster n'a pas fait les choses à moitié. En fait, le paradoxe est que Joe Erin est tellement infâme, si totalement abject, qu'on finit par le trouver sympathique. La séduction du Diable, en somme...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LA MYTHOLOGIE DU WEST
commenter cet article

commentaires

lemmy 25/06/2010 19:33


Probablement une des présences les plus insolentes du grand écran avec ce personnage. Et quel foutu sourire digne de celui du chat d'Alice au pays des merveilles ; on croirait que c'est un effet
spécial. Génial. Au point, oui, de le trouver éminemment sympathique. LE personnage précurseur du spagh' et jamais égalé dans le spagh' d'ailleurs...


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens