Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 13:25

L'avantage de ces rééditions de vieilles séries venues des U.S.A., est qu'on tombe parfois sur de véritables perles, des raretés absolues. La série "GUNSMOKE" qui dura vingt ans, mais demeure pratiquement inconnue en France, accueillit bon nombre de "guests" au fil des années, mais l'épisode "THE JAILER" réalisé par Vincent McEveety en 1966, offre la vedette à rien moins que Bette Davis. MISS  Bette Davis comme l'indique fièrement le générique.
JAILER suite
L'actrice qui venait de retrouver son statut grâce à deux films de Robert Aldrich, apparaît ici dans le rôle d'Etta Stone, une matriarche inflexible qui kidnappe le shérif James Arness pour venger son mari. Comme celui-ci qui mourut sur la potence, elle pendra haut et court notre héros à l'aube ! Son fameux regard de faucon fixe comme jamais, rehaussé par la couleur criarde du NTSC balbutiant, Bette Davis crève l'écran dans ce rôle pathétique et monstrueux : elle n'hésite pas à abattre froidement un de ses fils qui voulait laisser tomber ! Quand on sait que les rejetons sont incarnés par Bruce Dern, Tom Skerritt et le futur producteur de films érotiques Zalman King, on sait qu'on a affaire à un épisode d'exception.
Si Miss Bette était parfois capable de se laisser aller au plus débridé des cabotinages, elle est ici tout à fait sobre (enfin... Autant qu'elle peut l'être !) et compose une sorte de Ma Dalton terrifiante dans sa folie tranquille. Un vrai "collector", cet épisode...

Et puis, on n'a pas eu si souvent l'occasion de voir la vraie couleur des fameux "Bette Davis eyes" célébrés par Kim Carnes...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens