Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 11:03

Encore un personnage sans nom de famille. Frank est un tueur, un assassin sadique et insensible, qui a loué ses services au propriétaire d'une ligne de chemins de fer. Pendant des années, il a "nettoyé les petits obstacles sur la voie", pour son boss. Mais arrivé à un certain âge, Frank rêve de devenir un homme d'affaires, et pourquoi pas, prendre la place de Mr. Morton, dont la santé ne s'arrange pas. C'est compter sans un joueur d'harmonica, qui colle aux basques de Frank,  et compte bien régler un vieux compte. Bien sûr, Frank a tué tellement d'innocents, qu'il ne garde aucun souvenir particulier de ce type-là, mais il aurait dû.
Campé par n'importe quel autre comédien, accoutumé à jouer les "bad guys", Frank aurait été un salopard flamboyant de plus, un homme à abattre comme on en voit dans tous les westerns. Mais pour son "IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST", Sergio Leone a engagé l'idole de sa jeunesse cinéphile : Henry Fonda en personne, l'homme qui incarna Abraham Lincoln, Tom Joad et Wyatt Earp pour John Ford. Fonda, avec ses yeux clairs, sa voix cultivée, sa démarche coulée.
Dans ses mémoires, l'acteur raconte que lorqu'il tourna son premier plan, son face à face avec le garçonnet dont il vient de massacrer la famille, et que la caméra tourne autour de lui, pour révéler son visage, il comprit enfin pourquoi Leone l'avait choisi pour un contremploi aussi radical. Il voulait qu'en le reconnaissant soudain, le public se mette à crier : "Mon Dieu ! Mais c'est Henry Fonda !!!". Mission accomplie, car incarné de cette façon, Frank est le plus troublant, le plus odieux, le plus haïssable des méchants de l'Histoire du western. Juste avant d'abattre l'enfant de sang froid, Fonda lui adresse un sourire complice, et actionne le percuteur de son revolver. Difficile de faire pire !
Ah si... La façon dont il pendit jadis le frère d'Harmonica. Pas mal aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

VAL 03/01/2012 23:11

"Plus le méchant est réussi, plus le film est réussi."
Alfred Hitchkock, enfin je crois que c'est lui qui aurait dit ça (il est 23h10 et je vais laisser reposer mes neurones...)

Fred Jay Walk 04/01/2012 05:58



Comme méchant, difficile d'être plus "réussi" que Frank !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens